Sports

Gabrielle Carle est la seule Québécoise retenue par le Canada pour le Mondial

Gabrielle Carle est la seule Québécoise retenue par le Canada pour le Mondial
Photo: Scott Halleran/Getty ImagesGabrielle Carle (à droite) lors d'un match contre le Guatemala en 2016 à Houston au Texas.

OTTAWA — Le Canada a dévoilé l’identité des 23 joueuses qui participeront à la Coupe du monde féminine de soccer, le mois prochain en France, et l’attaquante Gabrielle Carle est la seule Québécoise à avoir été retenue.

Carle participera à une première Coupe du monde. Âgée de 20 ans et originaire de Lévis, elle joue présentement aux États-Unis dans la NCAA avec l’université Florida State. Elle a participé à 13 rencontres du Canada au cours de sa jeune carrière, dont quatre départs, et a marqué un but.

L’entraîneur Kenneth Heiner-Moller a dû changer certains de ses plans plus tôt ce mois-ci puisque la milieu de terrain Diana Matheson (orteil) et la gardienne Erin McLeod (pied) ont dû déclarer forfait en raison de blessures. Elles totalisent ensemble 321 sélections avec l’équipe nationale.

Les arrières Vanessa Gilles, d’Ottawa, et Jade Rose, de Markham, en Ontario, ont été exclues même si elles faisaient partie du groupe de 21 joueuses à avoir été invitées pour un match préparatoire contre le Mexique le 18 mai à Toronto. Les sélections de Kadeisha Buchanan, Sabrina D’Angelo, Jenna Hellstrom et Shannon Woeller, qui évoluent toutes en Europe et qui n’étaient pas rentrées au pays pour ce match, ont mené à l’exclusion de Gilles et Rose.

La capitaine Christine Sinclair participera à une cinquième Coupe du monde. Elle a marqué 181 buts sur la scène internationale, trois de moins que la détentrice du record — l’Américaine Abby Wambach avec 184.

Âgée de 35 ans et originaire de Burnaby, en Colombie-Britannique, Sinclair sera l’une des neuf joueuses de retour avec l’équipe quatre ans après avoir vécu une élimination amère en sol canadien contre l’Angleterre lors des quarts de finale de la Coupe du monde féminine de 2015. Les autres sont la gardienne Stephanie Labbé, les arrières Allysha Chapman, Ashley Lawrence et Buchanan, les milieux de terrain Jessie Fleming, Desiree Scott et Sophie Schmidt, ainsi que l’attaquante Adriana Leon.

Classée au cinquième rang mondial, l’équipe canadienne commencera sa campagne à la Coupe du monde le 10 juin avec un duel contre le Cameroun, 46e, à Montpellier. Le Canada affrontera ensuite la Nouvelle-Zélande, 19e, le 15 juin à Grenoble, puis les Pays-Bas, huitième, le 20 juin à Reims.

Le Canada a obtenu son meilleur résultat en 2003, quand il s’est classé quatrième. Il avait alors perdu 2-1 contre la Suède en demi-finale, puis 3-1 contre les États-Unis lors du match pour la médaille de bronze.

Neuf des 23 joueuses sélectionnées évoluent en Europe, neuf autres jouent en NWSL, quatre portent les couleurs d’équipes universitaires dans la NCAA et une autre joue toujours avec une équipe locale au Canada.

Le Canada est invaincu en huit sorties 2019 (5-0-3) et a dominé ses adversaires 7-1 au chapitre des buts marqués. Sa dernière défaite remonte à octobre dernier, quand il a perdu 2-1 contre les États-Unis en finale du Championnat féminin de la CONCACAF.

Formation du Canada

Gardiennes: Sabrina D’Angelo, Vittsjö GIK (Suède); Stephanie Labbé, Courage de Caroline du Nord (NWSL); Kailen Sheridan, Sky Blue FC (NWSL).

Arrières: Lindsay Agnew, Dash de Houston (NWSL); Kadeisha Buchanan, Olympique Lyonnais (France); Allysha Chapman, Dash de Houston (NWSL); Jenna Hellstrom, KIF Örebro DFF (Suède); Ashley Lawrence, Paris Saint-Germain (France); Rebecca Quinn, Paris FC (France); Jayde Riviere, Markham SC; Shannon Woeller, Eskilstuna United DFF (Suède); Shelina Zadorsky, Pride d’Orlando (NWSL).

Milieux de terrain: Deanne Rose, Université de la Floride; Julia Grosso, Université du Texas à Austin; Desiree Scott, Royals de l’Utah (NWSL); Sophie Schmidt, Dash de Houston (NWSL); Jessie Fleming, UCLA.

Attaquantes: Janine Beckie, Manchester City (Angleterre); Gabrielle Carle, Université Florida State; Jordyn Huitema, Paris Saint-Germain (France); Adriana Leon, West Ham United (Angleterre); Nichelle Prince, Dash de Houston (NWSL); Christine Sinclair, Thorns de Portland (NWSL).

La Presse canadienne