Sports

Une première finale pour les Raptors, une cinquième de suite pour les Warriors

Une première finale pour les Raptors, une cinquième de suite pour les Warriors
Photo: AP Photo/Ted S. WarrenStephen Curry, des Warriors de Golden State

Le premier match de l’histoire de la NBA a eu lieu à Toronto. Et maintenant, un premier match de la finale du circuit sera présenté ailleurs qu’aux États-Unis.

Les Raptors de Toronto ont remporté le championnat de l’Association de l’Est samedi et affronteront en finale les Warriors de Golden State. Pour les Raptors, il s’agira d’une première participation à la grande finale, tandis que les Warriors en seront à leur 11e participation, dont une cinquième d’affilée, alors qu’ils viseront une quatrième couronne en cinq saisons.

Le premier match de la finale sera présenté jeudi, à Toronto, près de 73 ans après que la Ville reine eut accueilli le premier match de l’histoire de la NBA.

Les Raptors n’existaient toujours pas. Les Huskies de Toronto jouaient plutôt dans la NBA et ils ont compilé un dossier de 22-38 dans leur seule saison d’existence. Les Raptors ont disputé une première saison en 1995 et ils espèrent gagner un premier championnat à leur 24e saison.

«Ils sont les champions, a rappelé l’étoile des Raptors Kawhi Leonard au sujet des Warriors. Nous allons devoir être très concentrés, profiter du moment, mais accepter le défi.»

Même si les Raptors en seront à leur première finale, plusieurs joueurs de l’équipe sont déjà passés par là. Leonard et Danny Green ont joué en finale avec les Spurs de San Antonio en 2013 et 2014 — Leonard a été nommé joueur par excellence de la finale lors du triomphe des Spurs contre le Heat de Miami il y a cinq ans. Serge Ibaka portait les couleurs du Thunder d’Oklahoma City lors de la finale en 2012 et le réserviste Patrick McCaw faisait partie des Warriors lors des deux dernières saisons.

«Nous ne sommes pas encore satisfaits, a insisté le président des Raptors, Masai Ujiri. Nous voulons le championnat.»

Pour les Warriors, il s’agit presque d’une tradition annuelle.

Stephen Curry, Klay Thompson, Draymond Green, Andre Iguodala et Shaun Livingston ont participé aux cinq dernières finales avec l’équipe. Kevin Durant en sera à sa troisième finale de suite, une quatrième au total, et il pourrait rejoindre Michael Jordan et Shaquille O’Neal en tant que seuls joueurs à gagner le titre de joueur par excellence de la finale trois fois d’affilée. Durant est toutefois ennuyé par une blessure à un mollet et il ratera au moins le premier match.

Les Warriors auront eu 10 jours de congé entre la finale de l’Ouest et le premier match face aux Raptors. Ils ont disputé un match simulé samedi, question de garder la forme.

«Nous voulons bien gérer la situation, a dit Iguodala. Nous avons quelques joueurs qui en ont profité pour soigner des blessures. Nous devons tirer le maximum de cette période de repos.»

L’entraîneur des Warriors Steve Kerr pourrait gagner un neuvième championnat. Il a triomphé cinq fois comme joueur et déjà trois fois comme entraîneur.

«Ce n’est pas comme si nous le tenions pour acquis, mais nous comptons sur des vétérans qui sont passés par là et qui savent comment terminer les matchs, a dit Kerr. Ils savent comment gagner une série et ils ont confiance au début de chaque ronde. Nous sommes heureux d’être en finale et nous sommes fiers de cet exploit. Ce n’est pas facile de se rendre ici.»

Les Raptors ont balayé la série saisonnière face aux Warriors, mais personne ne voudra donner trop de valeur à ces résultats. D’abord, les deux équipes ne se sont pas affrontées depuis le 12 décembre. Ensuite, les deux équipes n’étaient pas à 100 pour cent lors des deux matchs.

Durant a marqué 51 points dans un revers de 131-128 à Toronto dans un duel lors duquel les Warriors étaient privés de Curry, DeMarcus Cousins et Green. Deux semaines plus tard, les Raptors ont gagné par 20 points à Oakland même si Leonard n’était pas en uniforme.

Peu importe, Toronto et la région de la baie de San Francisco ont accueilli les deux meilleures de la NBA cette saison. Reste à savoir qui pourra organiser un défilé des vainqueurs.

Tim Reynolds, The Associated Press