Sports

Biggio, Guerrero et Gurriel aident les Jays à écraser les Padres, 10-1

Biggio, Guerrero et Gurriel aident les Jays à écraser les Padres, 10-1
Photo: Fred Thornhill/La Presse canadienneCavan Biggio et Vladimir Guerrero fils des Blue Jays de Toronto.

TORONTO — Menés par les jeunes Lourdes Gurriel fils, Vladimir Guerrero fils et Cavan Biggio, les Blue Jays de Toronto ont établi un sommet cette saison avec 17 coups sûrs, dimanche, l’emportant 10-1 devant les Padres de San Diego.

Gurriel a cumulé quatre coups sûrs, dont son troisième circuit en trois matches depuis qu’il a été rappelé du AAA, vendredi. Il a croisé le marbre trois fois.

Justin Smoak a claqué un circuit de deux points en deuxième et une longue balle de trois points, six manches plus tard.

Mais l’après-midi a aussi été l’affaire du deuxième but recrue Biggio. Fils du membre du Panthéon Craig Biggio, il a gradué dans les grandes ligues vendredi.

Biggio montrait une fiche de 0 en 6 en deux matches, étant retiré trois fois au bâton.

Mais Biggio a démarré sa journée avec son premier coup sûr, un simple, puis il a cogné son premier circuit en quatrième, contre le releveur Matt Wilser. Il a ajouté un simple en cinquième.

«Vous voulez obtenir ce premier coup sûr, a dit Biggio. Vous voulez vous enlever ce fardeau-là. J’avais finalement l’impression de pouvoir respirer.»

Dans l’assistance se trouvait le paternel.

«Depuis que j’étais tout petit, je voulais faire ce que mon père faisait, a dit Cavan Biggio, cité sur le site Internet de l’équipe. Et là j’y suis finalement et les rôles sont inversés, si on peut dire. Lui dans les bancs, moi sur le terrain. Alors c’est super, parce c’est tout ce que j’ai toujours voulu.»

Guerrero fils a récolté trois coups sûrs, dont son cinquième double.

La foule de 24 462 personnes a vu les Jays mettre fin à une série de quatre revers.

Marcus Stroman (3-6) a lancé pendant cinq manches, avant de quitter en raison d’étourdissements, dûs à un virus de la grippe. Il a permis un point et cinq coups sûrs.

Wil Myers a frappé un circuit pour les Padres, qui avaient gagné cinq matches d’affilée.

Robbie Erlin (0-1) a donné un point et trois coups sûrs en deux manches.

Lundi, les Blue Jays entameront un séjour de six matches à St. Petersburg et Denver. Le partant sera Aaron Sanchez, opposé à Yonny Chirinos pour les Rays.

Tim Wharnsby, La Presse canadienne