Sports

Bettman est ouvert à l’augmentation de l’utilisation des reprises vidéo

Bettman est ouvert à l’augmentation de l’utilisation des reprises vidéo
Photo: Charles Krupa/APGary Bettman

BOSTON — Le commissaire de la LNH, Gary Bettman, a affirmé que la ligue allait évaluer la possibilité d’augmenter l’utilisation des reprises vidéo à la suite de quelques bévues majeures lors des séries éliminatoires.

Lors de sa conférence de presse annuelle avant le premier match de la finale de la Coupe Stanley, lundi, Bettman a indiqué que les directeurs généraux allaient parler de l’utilisation des reprises vidéo lors de leur réunion en juin. Bettman a toutefois noté que la ligue était «très» inquiète du ralentissement du déroulement du jeu si le nombre de consultations vidéo devait augmenter pendant les matchs.

Alors que les Golden Knights de Vegas menaient 3-0 dans le septième match de leur série de premier tour, Cody Eakin a écopé une punition majeure pour un double-échec à l’endroit de l’attaquant des Sharks de San Jose Joe Pavelski — une décision que la ligue a admis ne pas avoir été la bonne. Les Sharks ont marqué quatre buts pendant la punition et ont éventuellement gagné 5-4 en prolongation.

Les Sharks ont aussi gagné le troisième match de la finale de l’Ouest quand les arbitres n’ont pas vu une passe avec la main tout juste avant le but vainqueur en prolongation. Ce jeu ne pouvait pas être révisé.

Selon les règles actuelles de la LNH, seulement certains buts peuvent être révisés — soit par la centrale à Toronto ou après une contestation de l’entraîneur dans les cas de hors-jeu ou d’obstruction contre le gardien. Bettman a noté que le nombre de jeux révisables ne devrait pas être réduit.

Dans un autre ordre d’idées, l’adjoint à Bettman, Bill Daly, a indiqué que la LNH ne présentera pas de matchs préparatoires en Chine avant la prochaine saison. Daly a cité le manque de disponibilité des arénas pour ces matchs, alors que le pays célébrera le 70e anniversaire de la montée du communisme.

La LNH avait présenté deux matchs préparatoires en Chine lors de chacune des deux dernières années.

Bettman a précisé que la ligue n’avait pas changé sa position concernant sa participation aux Olympiques. La ligue a envoyé ses joueurs à cinq olympiades de 1998 à 2014, mais a sauté son tour lors des Jeux de Pyeongchang, en 2018. L’enjeu devrait faire partie des négociations lors du renouvellement de la convention collective.

Pékin accueillera les Jeux olympiques d’hiver en 2022.

The Associated Press