Sports

Wawrinka gagne un match-marathon et accède aux quarts de finale à Roland Garros

Wawrinka gagne un match-marathon et accède aux quarts de finale à Roland Garros
Photo: Christophe Ena /APStefanos Tsitsipas

PARIS — Stanislas Wawrinka a remporté un match-marathon contre le Grec Stefanos Tsitsipas 7-6 (8), 5-7, 6-4, 3-6 et 8-6, dimanche, en route vers l’obtention d’un laissez-passer pour les quarts de finale des Internationaux de tennis de France.

Wawrinka a mis cinq heures et neuf minutes pour venir à bout de Tsitsipas. La 24e tête de série du tournoi a scellé l’issue de la rencontre en effectuant un coup droit qui a effleuré la ligne, tout juste sous le nez de Tsitsipas. Ce dernier a brièvement contesté la décision de l’arbitre d’accorder la victoire au vétéran âgé de 34 ans, mais une reprise vidéo l’a confirmée.

«Je n’ai jamais vécu quelque chose comme ça, a dit un Tsitsipas démoralisé, commentant l’ensemble du résultat. Émotionnellement, c’est dur. Je vais essayer d’en tirer autant de leçons que possible.»

Wawrinka n’est pas au bout de ses peines, puisque le Suisse a rendez-vous en quarts de finale avec son compatriote Roger Federer. Ce dernier a mis la table pour cet affrontement en écartant facilement l’Argentin Leonardo Mayer 6-2, 6-3, 6-3 plus tôt dimanche.

Il y a quatre ans, lors de sa dernière participation à Roland Garros, Federer s’était incliné en sets consécutifs en quarts de finale devant Wawrinka. Federer a d’ailleurs confié après son match qu’il aimerait bien venger ce revers.

Federer, la troisième tête de série, est sur une lancée; il n’a toujours pas concédé le moindre set dans ce tournoi. Il a fait fi de la chaleur dimanche — le thermomètre indiquait 31 degrés Celsius en après-midi à Paris — et s’est adjugé une quatrième victoire en autant d’affrontements contre Meyer, un tennisman qualifié.

Après avoir concédé le deuxième set à la suite d’un bris de service, Mayer a violemment frappé une balle en signe de frustration et écopé d’un avertissement de l’arbitre pour son comportement.

C’était la deuxième fois que le Suisse disposait de Mayer dans un tournoi du Grand Chelem — l’autre s’était aussi produite en sets consécutifs, au premier tour des Internationaux des États-Unis en 2015.

«Je souhaitais me rendre loin dans le tournoi, et me voici en quarts de finale, donc je suis très, très satisfait jusqu’ici, a déclaré Federer. J’ai très bien servi et Leonardo avait de la difficulté avec ses retours. J’ai donc pu appliquer de la pression sur son jeu, et en conséquence je suis très satisfait de ma performance.»

Federer tente d’obtenir un 21e titre du Grand Chelem. Il a gagné son seul titre sur la terre battue parisienne en 2009.

Nadal dépasse Emerson au quatrième rang

Le Suisse a été rejoint en quarts de finale quelques heures plus tard par son éternel rival, Rafael Nadal, qui n’a fait qu’une bouchée du 78e joueur mondial Juan Ignacio Londero en l’emportant 6-2, 6-3, 6-3.

La victoire de Nadal lui a du même coup permis d’accéder aux quarts de finale d’un tournoi du Grand Chelem pour la 38e fois de sa carrière, devançant ainsi Roy Emerson au quatrième rang de l’histoire. Federer est le meneur avec 54.

L’Espagnol tentera d’obtenir un 12e titre à Roland Garros — ce qui constituerait un record, tant chez les hommes que les femmes, dans un tournoi majeur.

‘Rafa’ affrontera au prochain tour le Japonais Kei Nishikori ou le Français Benoît Paire. Nishikori mène 6-2, 6-7 (8) et 6-2, mais la noirceur a reporté la suite des hostilités à lundi.

The Associated Press