Sports

Impact: Rémi Garde aimerait voir plus de constance chez son groupe de joueurs

Impact: Rémi Garde aimerait voir plus de constance chez son groupe de joueurs
Photo: La Presse canadienne/Graham HughesL'attaquant de l'Impact Omar Browne, à droite, tente de se libérer du joueur d'Orlando City SC, Nani lors du dernier match du club montréalais.

MONTRÉAL — Si l’Impact de Montréal maintient son habitude de jouer deux matchs de suite qui ne se ressemblent pas, mercredi soir au stade Saputo, ce sera probablement une bonne nouvelle pour l’équipe et ses partisans. Ça voudra possiblement dire que la troupe de Rémi Garde a redressé la barre après la contre-performance de samedi dans son château fort.

Tout en évitant de revenir de façon spécifique sur la gênante défaite de 3-0 contre Orlando City SC, l’entraîneur-chef de l’Impact a reconnu que le manque de constance, d’une sortie à l’autre, est un problème qui ne peut durer.

En fait, jusqu’à maintenant cette année, on n’a pour ainsi dire jamais vu l’Impact coller deux bonnes demies lors de la même rencontre.

«Je pense qu’on doit faire beaucoup mieux en terme de concentration sur 90 minutes», a déclaré Garde lors de sa rencontre avec les journalistes lundi matin.

«Individuellement et collectivement, on a des sautes de concentration qui nous pénalisent, et aussi des moments dans le match où on doit être beaucoup plus solidaires, avoir une cohésion de groupe, être capables de faire les efforts les uns pour les autres, d’avoir des ondes positives en permanence pendant 90 minutes. Ces deux facteurs sont pour moi très importants pour une équipe qui veut avoir de la constance.»

Interrogés eux aussi à ce sujet, Saphir Taïder et Evan Bush avaient de la difficulté à aussi bien cerner le problème que leur entraîneur.

«On essaie de trouver la réponse, en toute honnêteté, a déclaré Bush. C’est difficile d’identifier la cause exacte. Vous pouvez vous arrêter sur les blessures, les circonstances, avec les matchs à domicile, à l’étranger. En fin du compte, c’est quelque chose que nous devons solutionner et nous ne l’avons pas fait jusqu’à maintenant.»

Un fait demeure: les deux joueurs sont conscients de l’importance du match contre les Sounders de Seattle, le dernier avant une pause internationale d’environ trois semaines, mercredi au stade Saputo.

Aussi, ils veulent éviter de subir un deuxième revers de suite, ce qui n’est pas arrivé à la formation montréalaise depuis le 26 mai 2018. La tâche ne sera pas facile avec cinq blessés et quatre réguliers ayant été rappelés par leur équipe nationale, incluant Samuel Piette et Daniel Lovitz, bien que Seattle devrait être privé de plusieurs de ses joueurs, également.

«Ce sera important de rebondir, une fois de plus, après une mauvaise performance et nous allons devoir le faire sans plusieurs de nos joueurs réguliers, a renchéri Bush. J’ai confiance que nous puissions y arriver. Ensuite, nous allons profiter de la pause de trois semaines pour trouver les solutions aux aspects que nous devons corriger, et irons de l’avant en deuxième moitié de saison avec, dans l’esprit, le fait qu’il nous faut afficher plus de constance tout en retirant du positif du fait que nous avons pu rebondir après du négatif.»

Michel Lamarche, La Presse canadienne