Sports

La France amorce la Coupe du monde de soccer féminin avec un gain de 4-0

La France amorce la Coupe du monde de soccer féminin avec un gain de 4-0
France's Wendie Renard, center, celebrates with her teammates after scoring her side's third goal, during the Women's World Cup Group A soccer match at the Parc des Princes in Paris, Friday, June 7, 2019. (AP Photo/Francois Mori)

PARIS — La France a amorcé la Coupe du monde de soccer féminin de la même façon qu’elle avait terminé le tournoi masculin l’été dernier: avec une glorieuse victoire.

Wendie Renard, qui est la plus grande joueuse du tournoi, du haut de ses six pieds deux pouces, a marqué deux buts de la tête à la suite d’un coup de pied de coin et les Françaises ont blanchi la Corée du Sud 4-0, vendredi.

Eugénie Le Sommer et Amandine Henry ont aussi fait bouger les cordages au Parc des Princes, le domicile du Paris Saint-Germain. Une salle comble de 45 261 spectateurs a assisté à ce gain de l’équipe hôtesse du tournoi.

La France tente de devenir le premier pays à détenir au même moment les titres masculin et féminin de la Coupe du monde. Il s’agissait du plus grand écart de buts lors du match d’ouverture du tournoi depuis que la Chine a vaincu la Norvège par le même pointage, en 1991.

La Norvège et le Nigéria croiseront le fer samedi, dans l’autre affrontement du Groupe A.

Il y a quatre ans, les neuf équipes ayant gagné leur match d’ouverture ont accédé à la ronde éliminatoire.

La France, classée au quatrième rang mondial, n’a pas été défiée par la Corée du Sud (no 14) pendant ce duel. Les favorites de la foule ont notamment dominé leurs adversaires 17-0 au chapitre des tirs lors de la première demie.

Le Sommer a ouvert la marque à la neuvième minute de jeu, après avoir accepté une passe de Henry. Elle a vu son tir toucher la barre transversale avant de traverser la ligne des buts derrière la gardienne Kim Minjung.

Griedge Mbock Bathy pensait bien avoir doublé l’avance des Françaises à la 30e minute, mais le but a été refusé en raison d’un hors-jeu. Une reprise vidéo a été nécessaire, ce qui marquait la première fois que cette technologie était utilisée lors de la Coupe du monde de soccer féminin.

Renard a cependant poursuivi les festivités cinq minutes plus tard, redirigeant le coup de pied de coin de Gaëtane Thiney dans le filet. L’imposante Française a inscrit son deuxième but de la rencontre dans les arrêts de jeu de la première demie, mais cette fois à la suite d’un coup de pied de coin d’Amel Majri.

Le Sommer a rendu la pareille à Henry à la 85e minute, plantant le dernier clou dans le cercueil sud-coréen.

Anne M. Peterson, The Associated Press