Sports

Russie et lutte au dopage: du progrès mais aussi des interrogations, dit l’IAAF

Russie et lutte au dopage: du progrès mais aussi des interrogations, dit l’IAAF
Photo: Patrik Stollarz/Bongarts/Getty Images

MONACO — Soucieuse d’un recul dans la lutte au dopage, la fédération internationale d’athlétisme, l’IAAF, a prolongé le bannissement de la Russie de ses compétitions.

La Russie a donc trois mois pour convaincre l’IAAF qu’elle a fait assez de progrès pour que ses athlètes ne soient pas obligés de concourir sous un drapeau neutre aux championnats du monde au Qatar, à l’automne.

Le chef du groupe de travail de l’IAAF sur la Russie, Rune Andersen, a félicité la Russie d’avoir versé un paiement de 3,2 M $, attendu depuis longtemps, pour couvrir les coûts de contrôle du respect des règles antidopage.

Andersen a également déclaré qu’il y a des avancées dans la mise à disposition d’anciens échantillons, susceptibles de révéler davantage d’infractions passées.

Cependant, Andersen a dit que l’IAAF attendrait l’issue d’une enquête visant à déterminer si les Russes ont fourni de faux documents médicaux afin de permettre à Danil Lysenko, du saut en hauteur, de tirer un alibi pour ne pas avoir informé les testeurs de l’endroit où il se trouvait.

Andersen craint aussi que des entraîneurs interdits travaillent encore avec des athlètes russes.

«Si tel est le cas, on peut se demander si Rusaf (la fédération russe) est capable de faire respecter les interdictions de dopage et si tous ses athlètes se sont rangés dans le camp d’une nouvelle culture antidopage», a dit Andersen.

«Le groupe de travail partage la frustration de l’IAAF que le progrès apparent dans deux domaines soit compromis par un recul apparent dans deux autres domaines, a ajouté Andersen. Nous espérons que les problèmes en suspens pourront être résolus rapidement.»

La Russie est suspendue de l’athlétisme international depuis 2015 en raison de dopage généralisé, bien que des dizaines d’athlètes russes ont été autorisés à concourir de manière neutre.

The Associated Press