Sports

Les Diamondbacks balaient les Blue Jays grâce à une victoire de 8-2

Les Diamondbacks balaient les Blue Jays grâce à une victoire de 8-2
Photo: Fred Thornhill/La Presse canadienneRobbie Ray et Torey Lovullo des Diamondbacks de l'Arizona

TORONTO — Ketel Marte a claqué son 15e circuit de la saison, Carson Kelly a ajouté une longue balle de deux points et les Diamondbacks de l’Arizona ont facilement gagné 8-2 contre les Blue Jays de Toronto, dimanche.

Les Blue Jays (23-42) ont perdu une quatrième partie de suite et 14 de leurs 17 dernières. Ils ont été balayés pour une septième fois en 20 séries cette saison. Seuls les Royals de Kansas City et les Orioles de Baltimore ont une pire fiche que la formation torontoise.

Les Blue Jays sont en voie de gagner seulement 57 matchs cette saison, ce qui constituerait leur plus basse récolte lors d’une saison complète depuis 1979, alors qu’ils n’avaient remporté que 53 parties.

Le gérant des Blue Jays, Charlie Montoyo, reste toutefois optimiste envers sa jeune équipe malgré les moments difficiles.

«J’ai déjà vécu des situations semblables, a-t-il avoué. J’ai appris. Je ne vais pas commencer à crier après les joueurs parce que je ne veux pas qu’il y ait de tension. Ils font du mieux qu’ils le peuvent. C’est tout ce que je peux demander d’eux en tant que gérant. Je vais parler aux joueurs seul à seul et je vais leur dire que je crois en eux parce que c’est le cas.»

Les Diamondbacks (34-32) ont dominé leurs adversaires 22-4 lors de cette série de trois duels contre les Blue Jays.

«Nous savons que si nous offrons notre meilleur baseball, nous pouvons battre de bonnes équipes comme les Yankees de New York, a ajouté Montoyo. Quand ce n’est pas le cas, nous pouvons perdre contre n’importe qui. Nous ne pouvons pas offrir du baseball de deuxième qualité. Ça ne fonctionnera pas.»

Robbie Ray (5-3) a connu un bon départ, allouant deux points en six manches et deux tiers. Il a retiré 10 frappeurs sur des prises, égalant le record d’équipe de Randy Johnson de trois matchs de suite de 10 retraits au bâton ou plus contre des clubs de l’Américaine.

Lourdes Gurriel fils a fourni un peu d’attaque à l’équipe locale grâce à son cinquième coup de quatre buts de la saison, en première manche. Il a également réussi un double en huitième.

Danny Jansen, qui ne maintient qu’une moyenne au bâton de ,175 cette saison, a produit le seul autre point des Blue Jays, à la suite d’un double en deuxième manche.

«C’est une ligue difficile, a exprimé Jansen. Tu dois apprendre à bien frapper la balle dans les Majeures. Nous allons continuer à nous battre, peu importe notre classement et notre fiche. Nous allons garder notre amour pour le sport et continuer à nous battre et à tout donner.»

Au monticule, Clayton Richard (0-2) n’a pas fait long feu. Le gaucher, qui effectuait un quatrième départ cette saison, a accordé sept points et sept coups sûrs en deux manches et deux tiers.

Les Diamondbacks ont envoyé 11 frappeurs au marbre lors d’une troisième manche de huit points.

Tim Locastro a notamment vidé les sentiers grâce à un triple et Kelly a suivi avec un circuit de deux points, son septième de la saison.

Tim Wharnsby, La Presse canadienne