Sports

Jenkins, qui était un adjoint avec les Bucks, va diriger les Grizzlies

Jenkins, qui était un adjoint avec les Bucks, va diriger les Grizzlies
Photo: John Amis/APTaylor Jenkins

Les Grizzlies de Memphis ont déniché leur nouvel entraîneur en Taylor Jenkins, qui était un adjoint avec les Bucks de Milwaukee.

Les Grizzlies vont le présenter aux médias mercredi à 15h00, au FedExForum.

Memphis cherchait à combler le poste depuis le congédiement de J.B. Bickerstaff, au lendemain du dernier match de la saison régulière.

Jenkins, 34 ans, a épaulé Mike Budenholzer à Milwaukee cette saison, après avoir été son adjoint pendant cinq saisons avec Atlanta.

Jenkins devient le quatrième entraîneur-chef des Grizzlies depuis que ceux-ci n’ont pas renouvelé le contrat de Lionel Hollins, qui les a menés à la finale de l’Ouest en 2013.

Jenkins a débuté dans la NBA comme stagiaire avec les Spurs, au cours de la saison 2007-08. Il a ensuite été entraîneur adjoint des Toros, filiale en G League des Spurs, et a travaillé sous les ordres de Quin Snyder, aujourd’hui entraîneur-chef du Jazz de l’Utah.

Jenkins a été nommé entraîneur-chef des Toros pour 2012-13. Il s’est ensuite rendu à Atlanta comme adjoint de Budenholzer, puis il l’a suivi au Wisconsin.

La saison dernière, Memphis avait un dossier de 16-11 le 12 décembre, avant une sévère glissade.

Memphis aura le deuxième choix lors du repêchage, le 20 juin. On veut bien entourer le prometteur Jaren Jackson fils, auteur de près de 14 points en moyenne, à ses débuts chez les pros.

Jonas Valanciunas, acquis dans l’échange de février impliquant Marc Gasol, peut exercer son option de 17,6 M $ pour 2019-20. Jeudi est la date limite.

Les Grizzlies doivent également décider quoi faire avec le visage de l’organisation, Mike Conley. Ils lui doivent encore 67 M $ sur deux saisons.

L’Ontarien Dillon Brooks a été limité à 18 matches à cause d’une blessure, après une belle saison recrue en 2017-18.

Teresa M. Walker, The Associated Press