Sports

Raptors-Warriors: il y aura beaucoup à l’enjeu lors du match 6, jeudi

Raptors-Warriors: il y aura beaucoup à l’enjeu lors du match 6, jeudi
Photo: Frank Gunn/La Presse canadienneKawhi Leonard des Raptors de Toronto et Stephen Curry des Golden State Warriors

TORONTO — La finale de la NBA fera un dernier passage au Oracle Arena.

Pour les Raptors de Toronto, ce sera une deuxième chance de mériter un premier championnat.

Pour les Warriors de Golden State, ce sera une soirée en l’honneur d’un coéquipier tombé au combat et de leurs fidèles partisans.

Le sixième match sera présenté jeudi avec un enjeu plus grand que jamais, à Oakland.

Toronto mène 3-2 et tentera d’arracher un titre, après être passé si près lors du cinquième match.

Avec moins de trois minutes au cadran, les Raptors avaient six points d’avance. Mais Klay Thompson et Stephen Curry ont répliqué avec trois tirs de trois points et Golden State a gagné, 106-105.

Les Raptors doivent donc se remettre au travail et faire les choses un peu mieux, un peu plus longtemps.

«Se présenter et refaire la même chose. Être concentrés mentalement, être agressifs et essayer de limiter nos erreurs», a dit Kawhi Leonard. Jouons pendant 48 minutes et voyons ce qui va arriver.»

Les Warriors vont emménager au Chase Center de San Francisco à compter de la saison prochaine.

Le match sera aussi marqué par l’absence de Kevin Durant. Les doubles champions en titre ont commencé la série en espérant qu’il puisse revenir d’un mollet droit tendu. Ça s’est produit, mais une blessure au tendon d’Achille a coupé bien court à son retour.

«Ce n’est pas comme si nous étions la seule équipe à lutter, a déclaré Draymond Green. Les Raptors aussi. Tout le monde compose avec la fatigue a ce stade-ci. Personne ne se soucie de savoir qui est fatigué ou pas tant que ça. La tâche reste la même, soit atteindre votre objectif.»

Les Warriors tentent de devenir la 12e équipe à combler un déficit de 3-1. C’est arrivé une seule fois en finale: en 2016, quand les Cavaliers ont joué le tour aux Warriors.

Être de retour à la maison jeudi est un luxe qui n’offre toutefois pas de garantie, car les Raptors ont gagé les matches 3 et 4 en Californie.

Chez les Warriors, une défaite serait le coup d’envoi d’un été qu’on est peu enclin à voir arriver. Durant peut accéder à l’autonomie et il devra décider où il veut jouer – quand il sera en mesure de le faire. Le contrat de Thompson expirera également. Ce pourrait donc être les derniers jours d’une dynastie.

Mais jusque-là, les Guerriers montrent qu’ils peuvent gagner avec le talent ou la volonté. Ils ont prévalu pendant si longtemps en raison de leur avantage au niveau du talent, mais obtenir ce titre exigerait bien plus que cela.

«Nous avons envoyé plusieurs messages depuis cinq ans, a dit Curry. Je trouve que nous n’avons plus à prouver quoi que ce soit. La question est, pouvons-nous faire le travail ou non.»

Brian Mahoney, The Associated Press