Sports

La LCF impose une suspension de deux matchs à Simoni Lawrence des Tiger-Cats

La LCF impose une suspension de deux matchs à Simoni Lawrence des Tiger-Cats
Photo: Justin Tang/La Presse canadienneSimoni Lawrence

TORONTO — La Ligue canadienne de football a imposé une suspension de deux matchs au secondeur Simoni Lawrence des Tiger-Cats de Hamilton pour avoir frappé le quart-arrière Zach Collaros des Roughriders de la Saskatchewan à la tête lors du match d’ouverture de la ligue, jeudi soir.

Collaros a dû quitter le match à la suite de cette séquence au premier quart. Collaros a raté quatre matchs en saison régulière et la demi-finale de l’Ouest la saison dernière en raison d’une commotion cérébrale.

Le geste de Lawrence a entraîné une pénalité de 25 verges pour rudesse excessive — l’une des trois pénalités décernées aux Tiger-Cats pour des pertes de 50 verges lors de la première possession offensive des Roughriders. Les Tiger-Cats l’ont néanmoins emporté 23-17.

«La santé et la sécurité des joueurs sont la priorité de la LCF, a déclaré le commissaire Randy Ambrosie dans un communiqué. Cette préoccupation a été transmise à l’ensemble de la Ligue pas plus tard que le 12 juin, la journée avant le match d’ouverture de la saison, par l’entremise d’un mémo envoyé à l’ensemble des équipes dans lequel on peut lire: ‘Tout joueur qui pose un geste illégal qui génère un risque substantiel et excessif de blessure à un adversaire sera sujet à une suspension.’

«Après en avoir parlé abondamment, le temps est venu de prendre des mesures à la hauteur de nos intentions, et ce, dès le début de notre saison, en envoyant un message clair et sans équivoque à propos de la sécurité des joueurs.»

Le nom de Collaros a été placé sur la liste des blessés pour une période de six matchs, dimanche.

Lawrence, repentant, a expliqué après le match de jeudi qu’il n’avait pas l’intention de blesser son ancien coéquipier. Collaros a passé quatre saisons à Hamilton (2014-17) avant d’être échangé aux Roughriders en janvier 2018.

«Il courait à pleine vitesse, je courais à pleine vitesse et, au dernier instant, il a glissé et je n’ai pu m’arrêter, a laissé entendre Lawrence, sélectionné à trois reprises au sein de l’équipe d’étoiles dans l’Est. Ce n’était pas intentionnel du tout. Je me sens mal parce que je me préoccupe pour Zach.»

Lawrence pourrait faire appel de sa suspension. S’il le fait, il pourra continuer à jouer jusqu’à l’audition de l’appel.

La Presse canadienne