Sports

L’Agence mondiale antidopage a plus de 100 athlètes russes dans sa ligne de mire

L’Agence mondiale antidopage a plus de 100 athlètes russes dans sa ligne de mire
Photo: Alexander Zemlianichenko/AP

LAUSANNE, Suisse — L’Agence mondiale antidopage s’affaire à bâtir des «dossiers étoffés» contre plus d’une centaine d’athlètes russes suspectés de dopage, en utilisant les informations récupérées au laboratoire antidopage de Moscou.

Le président de l’AMA, Craig Reedie, a déclaré mercredi que son organisation «étoffait la preuve» afin que les diverses fédérations sportives puissent agir dans les dossiers les plus pressants.

Cependant, a précisé Reedie, seules les informations relatives à des «cas suspects» sont fournies. Il a ajouté qu’il considère que plus de 100 cas «feront partie de la première vague de dossiers étoffés contre ceux que nous suspectons d’avoir triché». 

Des informations et des échantillons ont été récupérés cette année au laboratoire de Moscou, où se déroulaient des tests antidopage jusqu’en 2015 — soit pendant la période où des dirigeants russes étouffaient systématiquement des cas de dopage. 

Reedie a mentionné que tous les cas prioritaires seront traités d’ici la fin de l’année.

«Des progrès significatifs sont enregistrés», a dit le président sortant de l’AMA, qui quittera son poste en novembre.

The Associated Press