Sports

Hamilton aimerait que le GP de G.-B. soit le seul événement sportif ce week-end

Hamilton aimerait que le GP de G.-B. soit le seul événement sportif ce week-end
Photo: Martin Rickett/PA via APÀ Londres, les joueurs de cricket de l'Angleterre lutteront pour la conquête d'une première Coupe du monde en 27 ans.

SILVERSTONE, Royaume-Uni — Au cours de cette saison plutôt monotone, Lewis Hamilton a déclaré qu’il aimerait particulièrement attirer l’attention de ses partisans locaux ce week-end lors du Grand Prix de Grande-Bretagne.

Dimanche, ce sera assez difficile.

À Londres, les joueurs de cricket de l’Angleterre lutteront pour la conquête d’une première Coupe du monde en 27 ans.

Et au même moment, ailleurs dans la capitale britannique, sera présentée la finale des hommes à Wimbledon.

Hamilton, le champion du monde de Formule 1 et meneur au classement général, est frustré de devoir partager l’avant-scène sportive avec autant d’autres événements d’envergure.

Ceux-ci sont encore plus problématiques que dimanche dernier, alors que trois finales de soccer avaient lieu dans trois cases horaires différentes: la finale de la Coupe du monde de soccer féminin en France, la Copa América au Brésil et la Gold Cup de la CONCACAF aux États-Unis.

«Je ne comprends pas pourquoi les organisateurs ont choisi de tenir la course en même temps que ces grands événements sportifs, a déclaré Hamilton jeudi à Silverstone, en référence à la finale de la Coupe du monde de cricket et celle de Wimbledon. J’espère que ce sera la dernière fois. C’est un week-end si spécial; il doit monopoliser l’attention de tout le pays. Les gens devront alterner entre les postes dimanche, sans trop savoir où donner de la tête.»

Hamilton voudra de toute évidence en profiter pour causer un coup d’éclat, surtout après sa contre-performance il y a deux semaines au Grand Prix d’Autriche. Le Britannique s’était élancé de la quatrième place et avait perdu du temps lorsqu’il avait été contraint d’entrer aux puits pour remplacer l’aileron avant de sa Mercedes après 31 tours. Il avait fini cinquième.

«Nous sommes ici pour reprendre le dessus ce week-end, a confié Hamilton. La dernière (course) a été difficile. Je crois que ce sera serré (ce week-end).»

Une chose est certaine. C’est que Hamilton obtiendra d’autres opportunités de triompher à Silverstone. Les organisateurs ont conclu une nouvelle entente plus tôt cette semaine pour assurer la tenue du Grand Prix de Grande-Bretagne jusqu’en 2024.  

«Ça semble si loin. Qui sait si je serai encore ici rendu là?», s’est questionné le vétéran âgé de 34 ans, qui est sous contrat avec Mercedes jusqu’en 2020. Sinon, si je prends ma retraite, alors je n’aurai plus aucune tâche à accomplir.»

Rob Harris, The Associated Press