Sports

Retief Goosen s’empare de la tête au Championnat sénior des joueurs

Retief Goosen s’empare de la tête au Championnat sénior des joueurs
Steve Stricker chips on to the 16th green during the first round of the Bridgestone Senior Players golf tournament, Thursday, July 11, 2019 in Akron, Ohio. (Phil Masturzo/Akron Beacon Journal via AP)

AKRON, Ohio — Retief Goosen a remis une carte de 62 (moins-8) pour se donner une priorité de trois coups au sommet du classement du Championnat sénior des joueurs, vendredi.

Après avoir complété sa première ronde en matinée, Goosen a réussi un aigle lors du deuxième trou de sa deuxième ronde. Il a ajouté six oiselets sur le parcours du club de golf Firestone, qui accueille le quatrième de cinq tournois majeurs du circuit des Champions de la PGA.

«J’ai amorcé ma journée du bon pied avec un oiselet au 18e trou à sept heures du matin. Je suis retourné à l’hôtel pour dormir pendant une heure et demie et quand je suis revenu sur le terrain, j’ai continué à bien jouer», a mentionné Goosen.

Âgé de 50 ans, Goosen n’a pas gagné en 11 départs cette saison, sa première chez les séniors. Il s’était incliné en prolongation contre Jerry Kelly lors du Championnat American Family Insurance, le mois dernier. Goosen a remporté sept titres sur le circuit de la PGA, dont deux majeurs à l’Omnium des États-Unis, en 2001 et en 2004.

Steve Stricker, le meneur au terme de la première ronde, a joué 70 pour glisser à égalité au deuxième échelon avec Brandt Jobe (65). Stricker a triomphé il y a deux semaines, à l’Omnium sénior des États-Unis, et il a aussi gagné le tournoi majeur Regions Tradition, en mai.

«Steve a connu un bon départ hier et ça te donne l’impression que tu glisses loin derrière, a déclaré Goosen. J’ai réussi à avoir une belle fin de ronde ce matin et je n’étais qu’à cinq coups de la tête. Soudainement, j’ai trouvé mon rythme et il a éprouvé des difficultés de son côté.»

«Je n’ai pas du tout été en mesure d’établir mon rythme, a fait savoir Stricker. J’ai envoyé mes coups de départ dans l’herbe haute à quelques reprises et j’ai raté des verts à quelques occasions. Quand j’ai placé ma balle sur le vert, elle n’était pas assez près du trou pour que je puisse réussir un oiselet.»

Jay Haas (68), Kent Jones (67) et Tommy Tolles (67) partagent quant à eux la quatrième position, à moins-3.

Le champion en titre du tournoi, Vijay Singh, se retrouve à égalité à la normale après avoir ramené deux cartes consécutives de 70. Bernhard Langer, qui a gagné l’événement trois fois de suite entre 2014 et 2016, accuse 17 coups de retard sur le meneur.

En vertu d’une ronde de 71, le Canadien Stephen Ames a dégringolé au classement, pointant à égalité en 44e place, à plus-7.

The Associated Press