Sports

Deux bonnes manches suffisent aux Red Sox dans un gain de 10-8 contre les Jays

Deux bonnes manches suffisent aux Red Sox dans un gain de 10-8 contre les Jays
Toronto Blue Jays' Justin Smoak, right, scores on a single by Danny Jansen as Boston Red Sox's Sandy Leon, left, looks on during the eighth inning of a baseball game in Boston, Monday, July 15, 2019. (AP Photo/Michael Dwyer)

BOSTON — La recrue des Red Sox de Boston Michael Chavis voulait vraiment parler de son oeil au bâton lors du match de lundi contre les Blue Jays de Toronto.

Chavis a claqué un grand chelem et il a soutiré deux buts sur balles, menant les Red Sox vers un gain de 10-8 contre les Blue Jays.

«Personnellement, j’étais plus excité par mes deux buts sur balles, a affirmé Chavis. Je sais que j’ai de la puissance, mais j’essaie de me développer en un meilleur frappeur. C’est un bon signe.»

Xander Bogaerts a placé trois balles en lieu sûr et Andrew Benintendi a produit trois points pour les Red Sox (51-43), qui venaient de perdre leurs deux derniers matchs.

Les Red Sox ont fait le tour de leur ordre des frappeurs en première manche, inscrivant cinq points contre le partant Trent Thornton (3-7). La formation de Boston a ensuite envoyé 10 joueurs au marbre en troisième, ajoutant cinq points à son total.

Rick Porcello (7-7) a donné quatre points et huit coups sûrs en six manches au monticule, retirant deux frappeurs sur des prises. Brandon Workman s’est occupé de la neuvième manche pour récolter un quatrième sauvetage cette saison.

«Ça ne semblait pas très beau au début, mais par la suite, Rick a retrouvé son rythme», a laissé entendre le gérant des Red Sox, Alex Cora.

Quatre des cinq premiers frappeurs ont placé la balle en lieu sûr aux dépens de Thornton avant que Chavis envoie un tir par-dessus le Monstre vert. Il s’agissait de son 16e coup de quatre buts de la saison et d’un premier grand chelem en carrière.

Thornton, qui avait blanchi ses adversaires pendant six manches à son dernier départ, a alloué cinq points, cinq coups sûrs et trois buts sur balles pour les Blue Jays (35-60), qui ont perdu six de leurs huit dernières sorties.

«Mon premier départ contre eux avait été bon. Ç’a été une histoire complètement différente lors des deux suivants, a mentionné Thornton. Les bonnes formations de la sorte font leur devoir.»

Les Torontois ont marqué deux points en deuxième manche, grâce à un circuit de Billy McKinney, et ils ont croisé le marbre deux fois en troisième pour réduire l’écart à 5-4.

Rafael Devers a cependant cogné un simple de deux points en troisième manche et Bogaerts a ajouté un coup sûr bon pour un point. Benintendi a poussé ses deux coéquipiers à la plaque à la suite d’un double contre le Monstre vert.

En huitième manche, les visiteurs ont profité des largesses du releveur Ryan Brasier pour mettre du piquant dans la rencontre.

Après un retrait, Justin Smoak a frappé un double automatique dans la droite. Danny Jansen a produit un point grâce à un simple et McKinney l’a poussé au troisième coussin après avoir claqué un simple. Un sacrifice de Brandon Drury a porté la marque à 10-6.

Eric Sogard a surpris la défensive des Red Sox avec un amorti bon pour un simple et Devers a tenté de retirer McKinney au deuxième, mais son erreur a placé des coureurs aux extrémités. Matt Barnes s’est amené en relève à Brasier et il a permis un simple de deux points à Freddy Galvis avant d’étouffer la menace.

«C’était simplement une réaction, a déclaré Devers à propos de son erreur. Évidemment, ce n’est pas ce que je voulais faire. Je ne cherchais pas à faire un jeu spectaculaire.»

Jimmy Golen, The Associated Press