Sports

Chris Sale atteint le plateau des 2000 retraits sur des prises en carrière

Chris Sale atteint le plateau des 2000 retraits sur des prises en carrière
Photo: Tony Dejak/APChris Sale des Red Sox de Boston

CLEVELAND — Chris Sale a atteint le plateau des 2000 retraits sur des prises plus rapidement que tout autre lanceur dans l’histoire des Ligues majeures de baseball, tandis que les Red Sox de Boston ont gaspillé une avance de 6-1 avant de finalement vaincre les Indians de Cleveland 7-6 en 10 manches.

Sale a commencé le match de mardi avec 1995 retraits sur des prises à sa fiche. Il a réussi trois retraits sur des prises en première manche, puis a atteint le plateau en troisième, quand Oscar Mercado a fendu l’air.

Selon les informations fournies par les Red Sox, Sale a fracassé la marque de Pedro Martinez en réussissant 2000 retraits sur des prises en 1626 manches de travail. Martinez avait atteint ce plateau en 1711 manches et un tiers. Randy Johnson l’a atteint en 1733 manches et un tiers, tandis que Max Scherzer y est parvenu en 1784 manches.

Le meneur de l’histoire des Majeures au chapitre des retraits sur prises, Nolan Ryan (5714), avait eu besoin de 1865 manches et deux tiers pour atteindre les 2000.

Sale connaît des ennuis cette saison. Avant son 25e départ, mardi, il présentait seulement une fiche de 6-11 avec une moyenne de 4,41. Il affiche néanmoins le meilleur ratio retrait sur des prises par but sur balles à travers les Majeures depuis 1920.

Âgé de 30 ans, Sale en est à sa troisième campagne avec les Red Sox après sept saisons dans l’uniforme des White Sox de Chicago.

Accusant un retard de 6-1 avant la sixième, les Indians se sont mis en marche. Franmil Reyes a cogné un circuit après que Sale eut donné un but sur balles à Carlos Santana après deux retraits. Puis en septième, une erreur par Rafael Devers a ouvert la porte aux Indians, qui ont ajouté deux points aux dépens de Sale.

Brandon Workman (9-1) a permis aux Indians de créer l’égalité en neuvième sur un double de Francisco Lindor, mais Jackie Bradley fils a claqué un circuit contre Nick Wittgren (4-1) en début de 10e manche pour les Red Sox.

Tom Withers, The Associated Press