Sports

Les Alouettes battent les Stampeders 40-34 en double prolongation

Les Alouettes battent les Stampeders 40-34 en double prolongation
Photo: Larry MacDougal/La Presse canadienneVernon Adams fils des Alouettes de Montréal, Chris Casher et Da'Sean Downey des Stampeders de Calgary

CALGARY — Le quart-arrière Vernon Adams fils se souciait peu que les Alouettes aient remporté un match à Calgary pour la dernière fois en 2009.

Les Alouettes de Montréal ont effectué une remontée spectaculaire pour se sauver avec une victoire de 40-34 en deuxième prolongation contre les Stampeders de Calgary, samedi soir.

Après avoir inscrit 11 points dans la dernière minute du quatrième quart, les Alouettes (4-4) ont vu Adams réussir deux faufilades du quart d’une verge avant que la défensive ferme la porte en deuxième prolongation.

«Nous avons cru en nous, alors je ne pense pas que ce soit une victoire tirée par les cheveux, a mentionné Adams. Nous tirions de l’arrière et nous avons réussi à surmonter un déficit et aller chercher la victoire.»

Adams, qui effectuait un retour au jeu, a connu un match en dents de scie, mais il s’est ressaisi au quatrième quart et lors des prolongations. Il a complété 32 de ses 50 passes pour des gains aériens de 389 verges. Il a lancé deux passes de touché et deux interceptions.

«Je suis tellement fier de lui, a déclaré l’entraîneur-chef de la formation montréalaise, Khari Jones. Après avoir lancé quelques interceptions en première demie et avoir connu un début de match difficile, il a simplement continué de se battre. Il est un battant et il fait les jeux dont nous avons besoin lorsque nécessaire.»

En relève au porteur de ballon William Stanback, blessé pour une deuxième semaine de suite, Jeremiah Johnson a effectué 13 courses pour des gains de 107 verges pour les Montréalais. Le receveur DeVier Posey a lui aussi effectué un retour au jeu et il a réalisé 10 attrapés pour un total de 181 verges.

Les receveurs Eugene Lewis et Jake Wieneke ont aussi inscrit un majeur pour les Alouettes, qui ont freiné une série de deux revers et qui ont gagné au stade McMahon pour une première fois depuis 10 ans.

«Nous savons à quel point il est difficile de gagner à Calgary, a reconnu Adams. C’est la première fois que je réussis à remporter un match en tant que quart-arrière à Calgary et c’est génial.» 

Privés de leur quart vedette Bo Levi Mitchell, les Stampeders (5-4) n’ont pas été en mesure de scier les jambes de leurs adversaires et ils ont raté une belle occasion de rejoindre les Eskimos d’Edmonton au deuxième rang de la section Ouest de la Ligue canadienne de football.

Le quart remplaçant Nick Arbuckle et le receveur Reginald Begelton ont été les grandes vedettes offensives de la rencontre pour la formation de Calgary. Arbuckle a réussi 31 de ses 36 passes pour un total de 370 verges. Il a lancé quatre passes de touché à Begelton, qui a conclu la partie avec des gains de 173 verges.

«C’est vraiment décevant lorsque tu ne sors pas d’un match comme celui-là avec la victoire», a reconnu Begelton.

Lors du dernier jeu de l’affrontement, Arbuckle pensait avoir rejoint Eric Rogers dans le fond de la zone des buts, mais une reprise vidéo n’a pu confirmer le touché.

Les Alouettes prendront maintenant la direction de Moncton, au Nouveau-Brunswick, dimanche prochain, pour y affronter les Argonauts de Toronto.

Les hommes de Khari Jones ont ouvert le pointage tôt au premier quart grâce à un botté de précision de 29 verges de Boris Bede. Trois jeux plus tôt, Johnson avait effectué une longue course de 47 verges pour amener son équipe en territoire ennemi.

Les Stampeders ont profité d’une bonne position sur le terrain pour prendre les devants, quelques minutes plus tard. Arbuckle a effectué une passe de huit verges à Begelton pour un touché qui portait le pointage à 7-3. Rene Paredes a ajouté un simple dès le botté d’envoi.

La formation montréalaise a une fois plus utilisé un long jeu pour se donner une occasion d’ajouter des points à leur total. Adams a conjugué ses efforts à ceux de Posey pour un jeu de passe de 58 verges qui a mené au placement de 18 verges de Bede.

Avant la fin de la demie, Paredes a réussi un placement de 10 verges et il en a ajouté un de 27 verges un peu plus d’une minute après qu’Adams eut été victime de sa deuxième interception de la partie.

Le quart des Oiseaux s’est cependant ressaisi au troisième quart, aidant son équipe à marquer 11 points pendant que la défensive stoppait l’équipe locale. Wieneke a capté sa quatrième passe de touché et Lewis a ensuite réalisé un bel attrapé lors de la transformation de deux points. Bede a donné les devants 17-14 aux Alouettes à la suite d’une belle séquence à l’attaque, envoyant le ballon entre les poteaux sur une distance de 17 verges.

Arbuckle et Begelton ont refait le coup aux Montréalais deux fois plutôt qu’une au quatrième quart. Les deux joueurs des Stampeders ont travaillé de concert pour inscrire un majeur de 56 verges et un autre de 69 verges.

Les Alouettes n’ont toutefois pas baissé les bras. Lewis a réduit l’écart à 28-23 et Wieneke a saisi la passe d’Adams lors du converti de deux points. Lewis a refait des siennes lors du botté court, s’élevant au-dessus d’un rival pour attraper le ballon. Bede a forcé la tenue d’une prolongation à la suite d’un botté de précision de 27 verges.

La Presse canadienne