Sports

Les Astros l’emportent 6-3 lors du premier match du Québécois Abraham Toro

Les Astros l’emportent 6-3 lors du premier match du Québécois Abraham Toro
Photo: Photo by Joe Robbins/Getty ImagesAbraham Toro

HOUSTON — Gerrit Cole a retiré 12 frappeurs sur des prises et a muselé les Tigers durant sept manches, Alex Bregman a cogné un circuit et les Astros de Houston ont défait la formation de Detroit 6-3, lors du premier match du Québécois d’Abraham Toro dans les Ligues majeures, jeudi soir.

Cole (15-5) a alloué deux coups sûrs et un but sur balles en 94 lancers. Il présente un dossier de 11-0 et il a maintenu une moyenne de points mérités de 1,84 lors de ses 15 derniers départs.

«Il a dicté le ton de la rencontre, a mentionné Bregman à propos de Cole. Il a été dominant et il retirait beaucoup de gars au bâton alors on savait qu’il avait besoin que nous inscrivions quelques points pour éviter de reproduire le même scénario que la veille.»

Cole était de retour au jeu pour la première fois depuis le 7 août après avoir été longuement ennuyé par des douleurs aux ischio-jambiers droits. Le lanceur n’a toutefois présenté aucun signe de rouille, retirant 16 des 17 derniers frappeurs auxquels il a fait face.

«Il n’y avait personne pour le déranger, il était en contrôle et il était très efficace, a déclaré le gérant des Astros, AJ Hinch. J’étais très impressionné de sa façon d’approcher le match dès les premiers instants. Il a imposé son rythme pour nous, après une défaite difficile.»

En l’absence des joueurs d’avant-champ Carlos Correa et Aledmys Diaz, tous les deux blessés, Toro a été rappelé du niveau AAA, où il évolue avec le Round Rock. Polyvalent, il amène de la profondeur à l’alignement.

Septième frappeur, Toro a joué au troisième but, sa position habituelle. Il n’a cependant pas été en mesure de capitaliser en quatre présences au bâton.

L’athlète originaire de Longueuil s’est d’abord fait retirer après avoir frappé un roulant en deuxième manche. En quatrième, le même scénario s’est reproduit.

Le joueur de 22 ans a par la suite frappé des balles qui ont été facilement captées par ses adversaires en sixième et en septième manche, alors que les sentiers étaient remplis.

Dans le AA, Toro a affiché une moyenne de ,306 avec 22 doubles, quatre triples, 16 circuits 70 points produits, en 98 matches. Houston l’a repêché en cinquième ronde en 2016.

Après que les Tigers eurent surpris les Astros avec un gain de 2-1 mercredi soir, malgré la brillante performance de Justin Verlander, les Astros ont donné à Cole plus de support qu’il en avait besoin. Michael Brantley a prolongé sa séquence fructueuse à 15 matchs en frappant un double en quatrième manche et Bregman a suivi avec une flèche qui a abouti dans la première rangée de spectateurs au champ gauche. Il s’agissait de son 21e circuit.

Brantley a conclu la rencontre avec trois coups sûrs, dont un simple de deux points en septième manche.

Le partant des Tigers Jordan Zimmermann (1-9) a alloué trois coups sûrs et deux points, effectuant quatre retraits sur des prises en cinq manches de travail.

Les Astros ont creusé l’écart 3-0 en sixième grâce au double d’un point de Yordan Alvarez. Yuli Gurriel a également frappé un simple d’un point en septième pour permettre aux locaux de se procurer un confortable coussin de six points.

En neuvième, John Hicks a claqué une longue balle de deux points et Niko Goodrum a ajouté une claque en solo aux dépens du releveur Joe Biagini.

Roberto Osuna a obtenu son 30e sauvetage de la saison.

Les Tigers ont encaissé un cinquième revers en six rencontres.

«Nous avons obtenu de bonnes chances au bâton, a reconnu le gérant des Tigers, Ron Gardenhire. Nous avons eu de bonnes présences au bâton à la fin. Nous nous sommes rapprochés. Malheureusement, nous n’avons pas été en mesure de les rattraper.»

La Presse canadienne