Sports

Les Dodgers survivent à une neuvième manche étrange et battent les Yankees 2-1

Les Dodgers survivent à une neuvième manche étrange et battent les Yankees 2-1
Los Angeles Dodgers relief pitcher Kenley Jansen throws during the ninth inning of the team's baseball game against the New York Yankees in Los Angeles, Saturday, Aug. 24, 2019. The Dodgers won 2-1. (AP Photo/Kelvin Kuo)

LOS ANGELES — Kenley Jansen a évité le pire après avoir rempli les sentiers lors d’une neuvième manche étrange au cours de laquelle les deux gérants se sont rendus sur le terrain pour tenter de comprendre ce qui s’était produit et les Dodgers de Los Angeles ont défait les Yankees de New York 2-1, samedi.

Jansen a retiré sur des prises Mike Tauchman et le frappeur suppléant Gary Sanchez pour mettre un terme à un duel entre les équipes possédant les meilleures fiches des Majeures.

C’est toutefois le jeu précédent qui a permis aux Yankees de remplir les coussins qui a semé la confusion à travers le stade.

Il y avait des coureurs aux premier et deuxième coussins et un seul retrait au compteur quand Gio Urshela a frappé un roulant vers le troisième but Justin Turner, qui semblait être sur le point de commencer un double-jeu qui mettrait fin au match. Le deuxième-but Max Muncy a capté le relais de Turner, mais a été renversé par la glissade de Brett Gardner pour ce qui semblait être un retrait forcé.

Gleyber Torres, qui a commencé le jeu au deuxième coussin, a décidé de contourner le troisième et de filer vers le marbre pour marquer le point égalisateur pendant que Muncy était étendu au sol. Les arbitres ont plutôt fait signe à Torres de s’arrêter puisqu’un temps mort avait été appelé.

«Les neuvièmes manches sont déjà stressantes. Ajoutez une situation comme ça et c’est complètement fou», a dit Muncy.

La séquence a été révisée pendant deux minutes. Gardiner a finalement été déclaré sauf au deuxième coussin, ayant devancé le relais et effectué une glissade agressive, mais légale.

«Je pense que c’était correct comme jeu, a dit Muncy. Mais en vertu des règles, je ne suis pas certain qu’il pouvait étirer la main pour me saisir. Sinon, je pense que c’était un bon jeu de sa part.»

Muncy a ajouté qu’il n’avait pas subi de blessure.

Le gérant des Dodgers, Dave Roberts, a contesté que Gardner n’était pas sauf, tandis que du côté des Yankees, le gérant Aaron Boone souhaitait comprendre pourquoi Torres n’avait pas reçu la permission de croiser le marbre.

«C’était un bon jeu de baseball», a dit Roberts au sujet de la glissade de Gardner.

Boone a mentionné que l’arbitre au marbre Gabe Morales lui a expliqué que Jansen avait déjà levé les mains pour demander un temps d’arrêt.

«Il avait clairement déjà commencé à courir le long de la ligne, mais il n’était pas encore rendu à mi-chemin, a dit Boone au sujet de Torres. Vous pouvez voir Kenley demander le temps d’arrêt à peu près au même moment où il se prépare à courir.»

Un jour après que les Yankees eurent écrasé les Dodgers 10-2, les deux équipes ont offert un spectacle plus intéressant dans ce qui pourrait être un aperçu de la Série mondiale.

Turner a claqué un circuit de deux points en troisième manche. Aaron Judge a donné la réplique pour les Yankees avec une claque en solo en quatrième.

Jansen a été crédité d’un 27e sauvetage, un premier depuis le 6 août. Il avait saboté une sixième avance plus tôt cette semaine.

À son quatrième départ seulement en carrière, Tony Gonsolin a eu le meilleur contre CC Sabathia. Gonsolin (2-1) a accordé un point, deux coups sûrs et deux buts sur balles en cinq manches.

Sabathia (5-8) a concédé deux points, cinq coups sûrs et un but sur balles en quatre manches, égalant sa deuxième plus courte sortie de la saison.

Par ailleurs, le receveur des Dodgers Russell Martin a quitté l’équipe à la suite du décès de sa grand-mère. Roberts a précisé qu’il allait rejoindre ses coéquipiers mardi à San Diego, pour le début d’une série face aux Padres.

Beth Harris, The Associated Press