Sports

L’Impact laisse filer une avance d’un but et s’incline 2-1 devant le Toronto FC

L’Impact laisse filer une avance d’un but et s’incline 2-1 devant le Toronto FC
Photo: Andrew Lahodynskyj/La Presse canadienneToronto FC

TORONTO — L’arrivée d’un nouvel entraîneur-chef n’a pas fait perdre à l’Impact de Montréal l’une de ses mauvaises habitudes: celle de concéder des buts tardifs.

Justin Morrow a rompu l’égalité pendant la 81e minute de jeu et a permis au Toronto FC de signer une victoire de 2-1 contre l’Impact de Montréal samedi soir au BMO Field.

Oublié dans la surface de réparation, Morrow a inscrit son premier but de la saison après avoir reçu un ballon habilement dévié par Jozy Altidore. Son tir a été bloqué partiellement par le gardien Evan Bush, mais a bondi derrière ce dernier et jusque derrière la ligne des buts avant que n’intervienne Jukka Raitala.

L’Impact avait pourtant pris l’avance grâce au premier but de Bojan Krkic, à la 49e minute de jeu, sur ce qui aura été le seul tir cadré de la troupe montréalaise.

Marco Delgado a réussi l’autre filet du Toronto FC, moins de 15 minutes plus tard.

En plus de gâcher les débuts de Wilmer Cabrera à la barre de l’équipe, la défaite refoule l’Impact (10-14-4) au huitième rang dans l’Association Est — hors du portrait des séries éliminatoires — trois points derrière le Toronto FC (10-10-7), maintenant septième au classement. La formation torontoise compte aussi un match en banque.

Même si le Toronto FC a quintuplé l’Impact aux chapitres des tirs au but et des tirs cadrés, Cabrera a offert une analyse plutôt positive de son équipe.

«J’ai vu un bon effort, de bonnes dispositions mentales et physiques pour travailler. Aujourd’hui, c’était la première fois que Bojan jouait pendant 90 minutes. C’est positif et il a marqué deux buts. Nous avons eu deux jours d’entraînement avec ce groupe et il a bien répondu», a-t-il mentionné.

«Nous devons nous améliorer. Nous devons être meilleurs en attaque en deuxième demie. Nous devons créer plus d’options et prendre plus de risques. C’est l’objectif, parce que nous avons besoin de récolter des points.»

L’Impact sera de retour au stade Saputo pour le premier d’une séquence de trois matchs devant ses partisans, mercredi soir, face aux Whitecaps de Vancouver.

Départ peu convaincant

Cabrera a opté pour une formation de type 4-4-2, avec Raitala et Bacary Sagna aux postes de défenseurs centraux et Ballou Tabla, dont c’était un premier départ depuis son retour à Montréal, à titre de milieu de terrain latéral droit.

Les dix joueurs de l’Impact ont cependant été timides pendant les 25 premières minutes de l’affrontement et même s’ils détenaient l’avantage au chapitre de la possession du ballon, c’est le Toronto FC qui s’est fait le plus menaçant.

Pendant cet intervalle de jeu, la troupe de Greg Vanney a maintes fois attaqué la forteresse de Bush et décoché cinq tirs vers le but de l’Impact, mais aucun cadré.

Graduellement, les joueurs de l’Impact ont paru un peu plus à l’aise, tout particulièrement Lassi Lappalainen. Le jeune finlandais a obtenu le premier tir vers Quentin Westberg à la 28e minute, qui a abouti hors cible.

Une douzaine de minutes plus tard, Lappalainen a créé la meilleure chance de marquer de la première demie en se présentant profondément en zone adverse puis en remettant le ballon à Tabla, dans la surface de réparation. Le tir de Tabla a cependant raté l’objectif de peu.

Cette assurance accrue chez l’Impact s’est maintenue au retour des vestiaires quand Krkic a ouvert la marque à l’aide d’un tir de toute beauté, d’environ 25 mètres, qui s’est faufilé à la droite de Westberg.

«Ce que nous devons retenir, c’est que lorsque nous avons été combatifs, lorsque nous avons déplacé le ballon rapidement, nous avons créé des options et nous étions bons», a souligné le nouvel entraîneur-chef de l’Impact.

Après ce but, les Torontois ont accéléré la cadence et obtenu leurs premiers tirs cadrés du match. Cette pression leur a éventuellement permis d’égaler la marque à la 63e minute.

Delgado a récupéré le ballon tout juste à l’extérieur de la surface de réparation, après une intervention de Bush qui était sorti de son filet. Delgado a effectué un tir à ras la pelouse qui s’est frayé un chemin jusqu’au fond du filet, après avoir roulé entre les jambes de Ken Krolicki et de Sagna et passé tout juste à côté du bras étiré de Bush.

Nullement intéressés de se contenter d’un match nul, les joueurs du TFC ont mis encore plus de pression sur la défensive montréalaise qui a paru complètement débordée et désorganisée. Les efforts du Toronto FC ont mené au but décisif de Morrow.

Un but qui a fait d’autant plus mal que sur la séquence Anthony Jackson-Hamel, envoyé dans le match à la 69e minute de jeu, a semblé subir une sérieuse blessure au genou gauche, au point de quitter le terrain sur une civière.

«Nous n’avons pas de réponse claire, a déclaré Cabrera à ce sujet. Il a senti quelque chose et il souffre beaucoup.»

La Presse canadienne