Sports

Le quart des Colts d’Indianapolis Andrew Luck annonce sa retraite

Le quart des Colts d’Indianapolis Andrew Luck annonce sa retraite
Indianapolis Colts quarterback Andrew Luck watches during practice at the NFL team's football training camp in Wednesday, Aug. 14, 2019, in Westfield, Ind. (AP Photo/Darron Cummings)

INDIANAPOLIS — Andrew Luck a regardé son dernier match des lignes de côté samedi.

Ensuite, il a fait ses aurevoirs à la NFL.

Le quart des Colts d’Indianapolis s’est fait huer par la foule après la défaite de 27-17 des siens face aux Bears de Chicago, dans le cadre d’un match préparatoire, avant de confirmer sa décision. Luck a choisi de prendre sa retraite du football professionnel à 29 ans.

«Je vais prendre ma retraite, a-t-il dit. Ce n’est pas une décision facile. C’est la décision la plus difficile de ma vie. Mais c’est la bonne décision, selon moi.»

Luck a expliqué que les blessures à répétition, la douleur toujours persistante et les nombreux séjours en rééducation lui ont fait perdre son amour pour le football.

«J’ai mal et j’ai toujours mal. Ça fait quatre ans que je souffre, que je suis en processus de réhabilitation, a renchéri Luck. C’est une multitude de problèmes. Une partie de mon cheminement pour la suite va être de déterminer comment je peux aller mieux.»

Luck n’avait pas l’intention d’annoncer la nouvelle à la suite du revers des siens, mais le réseau ESPN avait rapporté sa décision pendant le quatrième quart du match. On mentionnait aussi que le propriétaire des Colts, Jim Irsay, avait déjà été informé.

Durant 25 minutes, le quart-arrière a tenté tant bien que mal d’expliquer son choix.

Par moment, il semblait nostalgique, et d’autres fois, sa voix s’est mise à craquer sous le poids de l’émotion.

Une chose est certaine: les nombreuses blessures lui ont fait perdre l’amour du football et l’ont poussé vers la porte de sortie.

«Il n’y a pas de doute, lorsque tu l’entends parler du cycle des blessures, de la douleur et de la réhabilitation, ça se comprend», a reconnu l’entraîneur-chef des Colts, Frank Reich.

Après avoir raté l’ensemble de la saison 2017 en raison d’une blessure à une épaule, Luck a aidé les Colts à présenter un dossier de 10-6 la saison dernière. Il avait récolté 4593 verges de gains et lancé 39 passes de touché contre 15 interceptions. Il avait reçu l’honneur du plus beau retour au jeu.

Il a toutefois subi une blessure en mars. Les Colts avaient d’abord mentionné qu’il s’agissait d’une blessure mineure à un mollet. Luck a ensuite subi d’autres examens en août, qui ont révélé un problème avec un os de la cheville. Tout indiquait encore qu’il était possible qu’il soit rétabli à temps pour le lancement de la saison.

«Je pensais que c’était peut-être la dernière fois que j’aurais la chance de lancer le ballon à titre de joueur des Colts, a raconté Luck. Je voulais être certain que je pourrais y aller et y prendre plaisir.»

Jacoby Brissett devrait finalement être le quart partant des Colts lors de leur match d’ouverture le 8 septembre face aux Chargers, à Los Angeles.

Luck, qui célébrera son 30e anniversaire de naissance le 12 septembre, a été sélectionné par les Colts au premier rang du repêchage de 2012.

À l’époque, les Colts avaient misé beaucoup sur Luck.

Ils ont choisi de laisser partir Peyton Manning, alors blessé, pour être en mesure de repêcher Luck, croyant qu’il serait la tête d’affiche de l’équipe pour la prochaine décennie.

Le propriétaire de l’équipe, Jim Irsay, a admis que cette décision était évidente parce que son équipe, qui ne cessait de vieillir, avait besoin d’une reconstruction.

«Je n’ai jamais senti qu’il (Luck) devait jouer jusqu’à 40 ans ou 36 ans, peu importe, a précisé Irsay. C’est une situation unique.»

Luck a toutefois été à la hauteur des attentes.

En six saisons, il a aidé les Colts à participer quatre fois aux éliminatoires, atteignant le championnat de l’Américaine lors de la saison 2014 avant de s’incliner face aux Patriots de la Nouvelle-Angleterre.

En 86 matchs en saison régulière, il a complété 60,8 pour cent de ses passes pour 23 671 verges de gains, 171 passes de touché et 83 interceptions. Il a été invité à quatre reprises au Pro Bowl.

a?á?????>

La Presse canadienne