Sports

Chris Matthews pourrait disputer un premier match avec les Alouettes

Chris Matthews pourrait disputer un premier match avec les Alouettes
Photo: THE CANADIAN PRESS/John WoodsChris Matthews

MONTRÉAL — Chris Matthews pourrait bien disputer un premier match avec les Alouettes, samedi, quand la formation montréalaise rendra visite aux Roughriders de la Saskatchewan.

Le receveur de passe, acquis il y a dizaine de jours, s’alignait avec la première unité à l’attaque des Alouettes, mercredi.

«Souhaitons-le!, a-t-il déclaré après la séance tenue sur le terrain synthétique adjacent au Stade olympique. C’était bien de se mesurer à ces gars aujourd’hui.

«Je suis ici depuis une semaine et demie et j’ai ressenti une bonne énergie dès mon arrivée. J’étais déjà prêt à me battre pour une place dans la formation. J’ai hâte de contribuer.»

Matthews, un athlète de six pieds cinq pouces et 230 livres, a démontré qu’il n’était pas du tout rouillé avec quelques attrapés athlétiques. Il a toutefois signalé qu’il ne maîtrisait pas encore parfaitement le cahier de jeux de Khari Jones.

«C’est difficile!, a déclaré l’Américain de 29 ans, qui dispute une quatrième saison dans le circuit Ambrosie. Heureusement, mes coéquipiers m’aident beaucoup en passant du temps avec moi, que ce soit avant les entraînements ou en restant plus longtemps après celles-ci.

«Il me reste encore beaucoup de choses à apprendre. Je ne vous dirai pas que je connais cette attaque, car c’est faux. L’unité offensive a mis tellement de temps à maîtriser le cahier de jeux depuis le début du camp que je ne suis pas près d’être à leur niveau.»

L’entraîneur-chef des Alouettes n’a pas voulu confirmer la présence du receveur — libéré par les Blue Bombers de Winnipeg il y a deux semaines — dans la formation en vue de samedi, mais il a indiqué que sa présence était très probable.

«Il connaît le tabac: il a déjà joué dans cette ligue, a rappelé Jones. Il est à l’aise avec nos concepts offensifs, il ne lui reste qu’à apprendre la terminologie. S’il joue samedi, je serai très à l’aise d’appeler son numéro. Il sait ce qu’on fait.»

L’attaque montréalaise comptera également sur un nouvel élément dans le champ arrière. Afin de remplacer le demi à l’attaque Jeremiah Johnson, ennuyé par une commotion cérébrale, Jones devrait faire appel à Shaquille Murray-Lawrence, qui fait actuellement partie de la formation d’entraînement des Oiseaux, à l’instar de Matthews.

«Jeremiah nous manquera, mais nous avons aussi gagné des matchs avec William seulement dans la formation, alors nous sommes à l’aise avec ça. Shaquille Murray-Lawrence a très bien paru à l’entraînement, alors nous n’aurons pas peur de l’insérer dans notre formation. Il a déjà été sous mes ordres, en Colombie-Britannique. Il connaît donc mon style d’attaque. J’ai confiance en ce qu’il apporte.»

Le secondeur Chris Ackie s’est quant à lui absenté de la séance de mercredi.

«Il ne s’agit que d’une journée de traitements, mais nous allons confirmer son état de santé (jeudi), a indiqué Jones. Je m’attends toutefois à ce qu’il soit en uniforme pour la rencontre de samedi.»

Les Alouettes s’envoleront pour Regina vendredi. Le botté d’envoi de la rencontre contre les Riders sera donné sur le coup de 19h, samedi.

50 000 $ pour la Fondation

La Fondation des Alouettes de Montréal, dont la mission est de promouvoir et soutenir la persévérance scolaire, a annoncé avoir amassé près de 50 000 $ lors de son événement de financement tenu samedi dernier.

L’événement, inspiré du jeu télévisé «Êtes-vous plus brillant qu’un élève de 5e?», a pris la forme d’un jeu questionnaire où les invités issus du monde corporatif ont pu tester leur niveau de connaissances générales.

Les représentants de l’école secondaire Henri-Bourassa, l’une des institutions soutenues par la Fondation des Alouettes, ont remporté les grands honneurs de la première édition de l’événement.

Frédéric Daigle, La Presse canadienne