Sports

Kevin Chappell signe une carte de 59 en deuxième ronde du tournoi Greenbrier

Kevin Chappell signe une carte de 59 en deuxième ronde du tournoi Greenbrier
Kevin Chappell tips his ball to the crowd on the ninth hole during the second round of A Military Tribute at The Greenbrier golf tournament in White Sulphur Springs, W.Va., Friday, Sept. 13, 2019. (AP Photo/Steve Helber)

WHITE SULPHUR SPRINGS, W.Va. — Kevin Chappell a signé une carte de 59, 11 coups sous la normale, lors de la deuxième ronde du tournoi The Greenbrier de la PGA, vendredi.

Chappell a raté un roulé de dix pieds pour un oiselet au neuvième trou, une normale-4. S’il l’avait réussi, il aurait égalé le record du circuit, qui appartient à Jim Furyk depuis 2016, lors du Championnat Travelers.

Il s’agit de la 11e ronde inférieure à 60 dans l’histoire du circuit de la PGA, et de la première depuis que Brandt Snedeker a joué 59 au Championnat Wyndham en 2018.

«J’ai essayé de garder le pied sur l’accélérateur et d’attaquer, a déclaré Chappell. Au bout du compte, je ne peux pas être plus heureux de ma position.»

À sa première sortie en PGA depuis une opération au dos l’automne dernier, Chappell a amorcé sa journée en inscrivant une normale au 10e trou. Il a ensuite réussi des oiselets lors des huit trous suivants pour compléter la première moitié de sa ronde avec un score de 28. Il a ajouté un oiselet au trou numéro 1, ce qui lui a permis d’égaler le record pour le plus grand nombre d’oiselets consécutifs, réalisé par Mark Calcavecchia en 2009 à l’Omnium canadien, et deux autres, sur les 5e et 7e verts.

Malgré son exploit, Chappell ne trônait pas au sommet du classement. Auteur d’une ronde de 71 jeudi, Chappell présente un score cumulatif de 130, trois coups de plus que les meneurs Scottie Scheffler, Joaquin Niemann, du Chili, et Robby Shelton.

«Il y a dix mois, j’étais sur le sofa et je ne pouvais pas marcher, a rappelé Chappell. Tant de gens ont contribué à me permettre de revenir ici et redevenir compétitif. Je n’ai atteint aucun objectif encore. Bien que je peux encore gagner le tournoi, il s’agit d’un pas dans la bonne direction.»

Le Canadien Nick Taylor a joué 65 vendredi pour un score cumulatif de 135, à sept coups du sommet, et un coup devant son compatriote David Hearn (69).

The Associated Press