Sports

L’Impact défait le Toronto F.C. 1-0 lors du match aller du Championnat canadien

L’Impact défait le Toronto F.C. 1-0 lors du match aller du Championnat canadien
Photo: Paul Chiasson/La Presse canadienneL'Impact a défait le Toronto F.C. 1-0 lors du match aller du Championnat canadien.

MONTRÉAL — L’Impact de Montréal a fait son travail mercredi soir au stade Saputo, un endroit qui ne lui avait pas été favorable au cours de ses deux dernières parties.

Transporté par une foule bruyante, l’Impact a blanchi le Toronto F.C. 1-0 grâce à un but d’Ignacio Piatti, lors du match aller de la finale du Championnat canadien.

Le Bleu-blanc-noir avait été défait par blanchissage lors de ses deux dernières sorties à domicile, dont un revers samedi contre le FC Cincinnati, la pire formation de la MLS. Les quelques 11 000 spectateurs présents ont cependant donné un regain de vie à l’équipe montréalaise, qui a joué un match complet contre son plus grand rival canadien.

«Les partisans ont été présents pour nous ce soir. Nous avons senti cette passion qui était là en eux, a affirmé le défenseur de l’Impact Zachary Brault-Guillard. Leur enthousiasme nous a fait pousser des ailes et on l’a bien vu sur la surface.»

Piatti faisait partie des joueurs qui se sont servis de ces ailes pour voler sur le terrain. L’Argentin de 34 ans a obtenu une quantité d’occasions de marquer et il a touché la cible à la 17e minute de jeu. Son quatrième but du tournoi a permis à son équipe de mener 1-0 dans cette finale.

La défensive de l’Impact, qui avait alloué quatre buts à ses deux dernières défaites en MLS, a tenu le coup en deuxième demie, alors que les visiteurs ont appliqué beaucoup de pression sans toutefois créer l’égalité.

«C’était important de prendre les bouchées doubles à domicile après nos deux dernières défaites, a expliqué l’entraîneur-chef des Montréalais, Wilmer Cabrera. Nous n’avons alloué aucun but et c’est très important. Nous étions très organisés et nous n’avons pas commis beaucoup d’erreurs.»

Les deux équipes croiseront le fer à nouveau mercredi prochain, mais cette fois au BMO Field de Toronto. Entre-temps, elles devront se diriger vers la Californie pour y jouer un match en MLS, ce week-end.

L’Impact tente de mettre la main sur la coupe des Voyageurs pour une première fois depuis 2014. Le Toronto F.C. vise quant à lui un quatrième titre canadien consécutif.

La formation gagnante participera à la 12e représentation de la Ligue des Champions de la CONCACAF, qui s’amorcera en février 2020.

Perfomance complète

Les hommes de Wilmer Cabrera ont amorcé la partie avec une intensité que les partisans n’avaient pas vue depuis quelques matchs. Saphir Taïder a été au coeur d’une quantité d’attaques, distribuant plusieurs beaux ballons.

Piatti en a notamment saisi un dans sa course à la 17e minute de jeu, usant de patience avant de décocher une puissante frappe dans la lucarne gauche pour procurer une avance de 1-0 au Bleu-blanc-noir.

«Les pertes de possession nous ont fait mal en première demie. L’Impact était agressif sur nos passes en ligne droite et ça orchestrait leur relance. Ils ont toujours été bons sur cet aspect du jeu, surtout Piatti, a observé l’entraîneur-chef du club torontois, Greg Vanney. Nous avons mieux joué notre positionnement en deuxième demie.»

Le vent a légèrement tourné en faveur du Toronto F.C. dans le dernier quart d’heure de la première demie. Après que Samuel Piette eut écopé d’un carton jaune, l’ancien de l’Impact Laurent Ciman a effectué un coup franc peu commode que Clément Diop a dû boxer à sa gauche.

Quelques instants plus tard, Diop s’est signalé de façon spectaculaire en sortant la main droite pour repousser un tir de Jacob Shaffelburg.

Les partisans au stade Saputo ont célébré pour une deuxième fois, à la 42e minute. Taïder a passé le ballon à Bojan Krkic, qui a déjoué Alex Bono grâce à un tir bas. Le juge de lignes a toutefois levé le drapeau, signalant le hors-jeu.

Les Montréalais ont repris là où ils avaient laissé en première demie, obtenant deux bonnes occasions de marquer dès la reprise du jeu. Piatti a vu son tir être bloqué par Bono et Lassi Lappalainen a lobé un ballon à quelques centimètres du poteau.

Jozy Altidore, fraîchement inséré dans la formation, a été frustré par Diop à la 66e minute tandis que Samuel Piette s’est fait voler son premier but en carrière à la 69e minute.

Par ailleurs, Cabrera a indiqué que l’équipe allait évaluer les blessures subies par Krkic et son coéquipier Maxi Urruti. Taïder, qui a écopé un carton jaune, ratera le match retour de la finale en raison d’une accumulation.

Simon Servant, La Presse canadienne