Sports

L’Impact aura la lourde tâche d’essayer de ralentir Zlatan Ibrahimovic

L’Impact aura la lourde tâche d’essayer de ralentir Zlatan Ibrahimovic
Photo: THE CANADIAN PRESS/AP-Ringo H.W. ChiuZlatan Ibrahimovic

MONTRÉAL — L’Impact de Montréal ne doit pas être intimidé par Zlatan Ibrahimovic s’il souhaite rester dans la course aux séries éliminatoires.

Mené par Ibrahimovic, le Galaxy de Los Angeles (14-13-3) accueille l’Impact (11-16-4) au Dignity Health Sports Park, samedi soir, alors que les deux formations se battent pour une place en séries dans la MLS.

Après avoir réussi son troisième tour du chapeau en carrière dans la MLS, lors d’un gain de 7-2 samedi face au Sporting de Kansas City, la vedette suédoise s’est déclarée comme le meilleur joueur de l’histoire de la ligue.

«Il a toute une personnalité, ça c’est sûr, a affirmé le défenseur de l’Impact Bacary Sagna, à propos d’Ibrahimovic. Je n’ai même pas besoin de parler de ses habiletés. C’est un joueur si important pour eux, pour la ligue et pour le soccer en général. Avec la carrière qu’il a eue, ce qu’il amène au Galaxy est énorme. Malgré tout, il est un joueur comme les autres.»

Bien que son avenir en MLS reste incertain, Ibrahimovic fait tout en son pouvoir pour traîner le Galaxy jusqu’en séries. Il a inscrit 26 buts cette saison, un record d’équipe, et il est à deux buts de Carlos Vela, du Los Angeles F.C., pour la course au Soulier d’Or.

Âgé de 37 ans, le capitaine du Galaxy a marqué autant de buts dans la MLS cette saison que le total combiné des cinq meilleurs buteurs de l’Impact.

Le Galaxy, qui tente de remporter deux matchs de suite pour une première fois depuis le mois de mai, occupe le cinquième échelon de l’Association Ouest avec quatre parties à disputer. L’équipe a un point d’avance sur les Earthquakes de San Jose et le F.C. Dallas et deux points d’avance sur les Timbers de Portland. Les sept meilleures formations de l’Ouest participeront aux séries.

«Il n’y a pas que Zlatan, a mis en garde le milieu de terrain de l’Impact Ignacio Piatti. Il y a plusieurs Argentins dans l’équipe qui sont très rapides, dont Cristian Pavon. Il y a aussi Uriel Antuna et Jonathan dos Santos. Il faut être forts en défensive, ce qui nous donnera des occasions de marquer.»

La marge d’erreur est mince pour l’Impact, qui revient d’un surprenant revers de 1-0 à domicile contre le F.C. Cincinnati, la pire équipe de la MLS. Avec trois matchs à disputer, la formation montréalaise risque de rater les séries pour une troisième saison consécutive.

L’Impact accuse trois points de retard derrière le Revolution de la Nouvelle-Angleterre pour le septième et dernier rang donnant accès aux séries dans l’Association Est. Le Revolution bénéficie toutefois d’un match en main.

«Nous devons gagner pour garder nos chances de faire les séries, a déclaré Piatti, qui a raté 22 matchs cette saison en raison de différentes blessures. La victoire est le seul résultat qui nous permet de rester dans la course avec le Revolution.»

L’Impact se retrouve dans cette situation précaire en raison d’une atroce fiche de 2-9-1 depuis la fin du mois de juin.

L’entraîneur-chef Wilmer Cabrera espère que la victoire de 1-0 contre le Toronto F.C. lors du match aller de la finale du Championnat canadien, mercredi, amènera de l’énergie et de la conviction à ses hommes.

«Tant en attaque qu’en défensive, c’était un effort complet contre le Toronto F.C., a affirmé l’entraîneur adjoint Wilfried Nancy. C’est quelque chose sur lequel nous pouvons bâtir. Les joueurs se sentent mieux et ils sont plus en confiance.»

Piatti, qui a inscrit le seul but contre le Toronto F.C., ne devait pas voyager jusqu’à Los Angeles. Cabrera voulait lui donner du repos pour le match retour de la finale, mercredi prochain. Les plans ont toutefois changé quand Bojan Krkic et Maximiliano Urruti ont subi une blessure. Leur état de santé reste incertain pour samedi.

Si Krkic, Urruti et Piatti sont tous hors de la formation partante, l’Impact pourrait demander au milieu de terrain Orji Okwonkwo de jouer en pointe.

Kelsey Patterson, La Presse canadienne