Sports

Le Japon bat l’Irlande et cause une autre surprise à la Coupe du monde de rugby

Le Japon bat l’Irlande et cause une autre surprise à la Coupe du monde de rugby
Photo: AP Photo/Eugene HoshikoLes joueurs japonais célèbrent après avoir vaincu l'Irlande lors de la Coupe du monde de rugby.

Le «Miracle à Brighton» a une suite. Le Japon a secoué la Coupe du monde de rugby en prenant la mesure de l’Irlande 19-12 samedi à Shizuoka.

Profitant de la vulnérabilité des Irlandais sur les flancs et d’une défensive rapide et imperméable, les Japonais ont causé une plus grosse surprise, encore, que celle réalisée aux dépens de l’Afrique du Sud lors de la Coupe du monde de 2015 à Brighton, en Angleterre.

Contrairement aux Springboks il y a quatre ans, les Irlandais n’ont pas pris leurs rivaux à la légère. Ils savaient exactement qui ils affrontaient. Et pourtant, une équipe classée numéro un il y a une semaine a baissé pavillon.

L’Irlande a pris une avance de 12-3 grâce à deux essais au premier quart et la machine semblait en marche.

Mais le Japon, propulsé par ses bruyants partisans, a décelé des faiblesses sur les ailes de la défense irlandaise, et a commencé à refouler ses rivaux dans leur moitié de terrain.

À la demie, les Japonais accusaient un recul de 12-9, ce qui pouvait soulager les Irlandais.

Toutefois, la tendance s’est poursuivie en deuxième demie. Et lorsque l’ailier vedette Kenki Fukuoka, un ajout de dernier instant à la liste de réservistes, a marqué à la 59e minute, l’essai et la première avance du Japon étaient pleinement mérités.

Yu Tamura a réussi la transformation et a ajouté un penalty pour concrétiser une victoire qui a été accueillie par des cris de joie qui ont probablement été entendus jusque dans la capitale japonaise, quelque 180 km plus loin.

Grâce à cette victoire, le Japon totalise maintenant neuf points, trois de plus que l’Irlande, au sommet du classement du groupe A.

Dans les deux autres matchs au programme samedi, l’Argentine a signé un premier gain, 28-12 contre Tonga à Osaka, tandis que l’Afrique du Sud a écrasé la Namibie 57-3 à Toyota.

The Associated Press