Sports

Cinq moments marquants du match entre le Canadien et les Sabres de Buffalo

Cinq moments marquants du match entre le Canadien et les Sabres de Buffalo
Photo: iStockCinq moments marquants du match entre le Canadien de Montréal et les Sabres de Buffalo mercredi soir.

BUFFALO, N.Y. — Voici cinq moments marquants du match entre le Canadien de Montréal et les Sabres de Buffalo mercredi soir au KeyBank Center.

Olofsson continue sur sa lancée

Après un bon début de match du Canadien, une punition à Tomas Tatar a permis aux Sabres d’imposer leur rythme et d’ouvrir la marque à 5:14 du premier vingt. Posté dans le cercle droit de mise en jeu, Victor Olofsson n’a pas perdu de temps à décocher un tir, après une passe précise de Jack Eichel, et déjouer Keith Kinkaid dans la partie supérieure gauche pour son 4e but de la saison.

Armia ramène le Canadien à égalité

Pour la deuxième fois de la première période, le Canadien s’est retrouvé à court d’un homme, cette fois à la suite d’une mauvaise punition à Jesperi Kotkaniemi en territoire adverse. Son compatriote Joel Armia est toutefois venu à sa rescousse et permis au Canadien d’égaler le score en milieu d’engagement. Armia a été à l’origine du jeu en soutirant la rondelle au défenseur Rasmus Dahlin en zone neutre. Nate Thompson a récupéré le disque, s’est présenté en zone des Sabres et a repéré Armia, qui avait réussi à se rendre jusqu’au filet de Carter Hutton sans conteste. Après une belle feinte devant le filet de Hutton, Armia a réussi à loger le disque dans la partie supérieure.

Eichel s’impose en deuxième période

Après avoir vu Joel Armia marquer deux fois en première période, Jack Eichel a montré qu’il était capable de faire aussi bien. Lors d’un deuxième engagement dominé par les Sabres, leur capitaine a pris les choses en main en inscrivant deux buts en un peu moins de dix minutes. Le premier est venu lors d’un avantage numérique, pendant une autre punition à Tomas Tatar, grâce à un tir des poignets qui a donné sur le poteau à la gauche de Keith Kinkaid avant de bifurquer dans le filet. Le deuxième est venu à la suite d’une pièce individuelle, amorcée dans sa zone, et qui s’est conclue avec un autre tir des poignets qui est passé entre les défenseurs Jeff Petry et Ben Chiarot et entre les jambières de Kinkaid.

Un premier but important pour Chiarot

Le défenseur Ben Chiarot a choisi un moment opportun pour inscrire un premier but dans l’uniforme du Canadien. Face à un déficit de 4-3, le Canadien a été en mesure de maintenir la pression en zone adverse quand Artturi Lehkonen a battu Jack Eichel de vitesse pour s’emparer d’une rondelle libre. Le Finlandais a remis la rondelle à Chiarot, posté à ligne bleue. Après une belle manoeuvre qui lui a permis de s’avancer vers le filet, Chiarot a décoché un tir sans avertissement que Carter Hutton, dérangé par la présence de plusieurs joueurs près de lui, a semblé perdre de vue.

Danault ne revient pas assez vite

Pris en défaut pour un coup de bâton avec moins de 35 secondes à jouer à la troisième période, Phillip Danault a tenté de rejoindre ses coéquipiers qui se défendaient toujours à quatre contre trois dans leur territoire en prolongation, sans succès. Un tir de Jack Eichel a frappé Ben Chiarot avant de rebondir à la droite de Keith Kinkaid. Le défenseur Colin Miller a sauté sur la rondelle libre, l’a refilée à Marcus Johansson qui a mis fin au match avec un tir sur réception sur lequel Kinkaid ne pouvait rien faire.

La Presse canadienne