Sports

Le Grand Prix du Japon est en mode attente en raison du typhon Hagibis

Le Grand Prix du Japon est en mode attente en raison du typhon Hagibis
Photo: AP/Toru Takahashi

NAGOYA, Japon — Les organisateurs du Grand Prix de Formule 1 du Japon étaient en mode attente, samedi, et les pilotes ont été contraints de passer la journée à leur hôtel en raison de la menace que cause le typhon Hagibis.

Les responsables ont reporté la séance de qualifications qui devait avoir lieu samedi, alors que le typhon doit frapper l’île principale du Japon samedi et dimanche. Les organisateurs planifient toujours tenir la course dimanche à 14 h (heure du Japon), tandis que les qualifications seraient présentées plus tôt en journée.

«Nous avons eu une journée de congé inattendue samedi mais je suis certain que l’équipe va me garder occupé», a déclaré le pilote Mercedes Valtteri Bottas après la dernière séance d’essais de vendredi.

«Nous allons creuser les données et en tirer le maximum.»

Les météorologues s’attendent à ce que Hagibis, qui pourrait laisser des quantités de pluie jamais vues depuis un typhon meurtrier en 1958, s’abatte sur le centre ou l’est du Japon samedi soir.

Des pancartes avaient été posées sur le circuit de Suzuka vendredi pour aviser les amateurs que toutes les activités prévues samedi avaient été annulées.

Si la séance de qualification est présentée dimanche, il s’agira d’une journée occupée pour les pilotes, mais non sans précédent. En 2004 et en 2010, les organisateurs du Grand Prix du Japon avaient dû repousser les qualifications au dimanche matin à cause du mauvais temps.

Si la séance de qualification prévue dimanche est annulée, les commissaires de la course pourront utiliser le classement de la deuxième séance d’essais pour établir la grille de départ.

Certains pilotes ont manifesté le désir de retourner à Tokyo samedi, mais comme le typhon est censé frapper la capitale japonaise samedi soir, ce pourrait être difficile.

Le service ferroviaire et les vols entre Tokyo et Nagoya ont été suspendus.

Le Néerlandais Max Verstappen (Red Bull), troisième lors de la dernière séance d’essais, avait une idée pour faire passer le temps samedi.

«Je vais probablement organiser un tournoi de la FIFA avec quelques-uns des autres pilotes, a-t-il confié. Nous ne pouvons changer la météo et c’est hors de notre contrôle.»

Jim Armstrong, The Associated Press