Sports

Aaron Rodgers aura une fois de plus l’occasion de s’amuser le lundi soir

Aaron Rodgers aura une fois de plus l’occasion de s’amuser le lundi soir
Photo: Roger Steinman/AP PhotoAaron Rodgers

GREEN BAY, Wis. — Aaron Rodgers adore jouer le lundi soir.

Ayant grandi dans le nord de la Californie, Rodgers se souvient qu’il regardait le fameux «Football du lundi soir», qu’il fredonnait la chanson thème et qu’il rêvait de participer à ce spectacle.

«Quand tu es un amoureux du sport et que tu grandis en regardant Frank Gifford, Al Michaels, Dan Dierdorf, John Madden et Dennis Miller au ‘Football du lundi soir’, tu adores avoir l’occasion de jouer ce match.», a affirmé Rodgers.

Rodgers sautera sur le terrain le lundi soir pour une 16e fois en carrière dans la NFL lorsque les Packers (4-1) accueilleront les Lions de Detroit (2-1-1) au Lambeau Field, où la formation de Green Bay a gagné six de ses huit dernières sorties lors du match du lundi soir.

«C’est plaisant de jouer à domicile. C’est évidemment le meilleur endroit où jouer, a expliqué Rodgers. Les journées de dimanche et lundi sont longues et la semaine d’activités suivante est écourtée, mais c’est malgré tout très spécial de jouer le lundi.»

Rodgers a récolté plus de 300 verges par la passe et il a obtenu une cote d’efficacité d’au moins 100 lors de ses quatre dernières présences lors du match du lundi soir — quatre victoires des Packers — ce qui constitue la plus longue séquence de l’histoire de la classique de début de semaine.

Lors de ces quatre dernières parties, Rodgers a complété 66 pour cent de ses passes, il a maintenu une moyenne de 349,5 verges par la voie des airs, il a lancé 12 passes de touché sans interception et il a montré une cote d’efficacité de 120,1. Malgré tout, le quart des Packers affiche un dossier de 7-8 lors du match du lundi soir.

«Quand tu es aussi âgé que moi et que tu as joué dans la NFL aussi longtemps, tu apprécies vraiment les matchs du dimanche après-midi, a mentionné le quart de 35 ans. En fonction du calendrier, ça te permet d’avoir un rythme hebdomadaire.»

Rodgers devra se passer des services de son receveur étoile Davante Adams, qui sera à l’écart du jeu pour une deuxième semaine de suite en raison d’une blessure à l’orteil.

«Nous essayons simplement de regarder la progression, a dit Adams. Je ne peux pas dire quand je vais revenir au jeu. Je ne le sais pas.»

La bonne nouvelle pour Rodgers, c’est que le centre Corey Linsley s’est remis d’une commotion cérébrale et il devrait jouer lundi. Linsley, qui n’a pas raté un match depuis 2016, s’est blessé dimanche dernier, contre les Cowboys de Dallas. Il a quitté la rencontre après seulement 18 jeux et il n’est pas revenu.

Les Packers ont gagné quatre de leurs cinq derniers matchs un lundi soir et la défaite est survenue le 6 novembre 2017, contre les Lions, au Lambeau Field. Brett Hundley était le quart partant de la formation de Green Bay en raison d’une blessure à Rodgers.

Les Packers participeront au traditionnel match du lundi soir pour une 27e saison de suite, ce qui constitue la deuxième plus longue séquence de la NFL. Seuls les Broncos de Denver, avec 28 saisons consécutives, ont fait mieux.

Il s’agira cependant du premier match du lundi soir des Packers sous la tutelle de Matt LaFleur. L’entraîneur-chef de première année pourra cependant se fier à l’expérience de Rodgers.

Keith Jenkins, The Associated Press