Sports

Strasburg voudra suivre la tendance des Nationals lors des deux derniers matchs

Strasburg voudra suivre la tendance des Nationals lors des deux derniers matchs
Photo: Mark J. Terrill/AP PhotoStephen Strasburg

WASHINGTON — Grâce à de superbes prestations au monticule, le décompte est commencé en ce qui concerne la première apparition de l’histoire des Nationals de Washington en Série mondiale.

En avant 2-0 contre les Cardinals de St. Louis dans la série de championnat de la Nationale après qu’Aníbal Sánchez et Max Scherzer eurent flirté avec un match sans point ni coup sûr, les Nationals se tournent vers Stephen Strasburg pour le troisième duel, lundi soir.

«Ils enregistrent des retraits rapides et ils sont constamment en avance dans le compte, a mentionné le stoppeur des Nationals, Sean Doolittle. Quand tu es dans l’enclos des releveurs et que tu vois ce genre de performances, tu te nourris de cette énergie. Quand ton numéro est appelé, tu cherches le même résultat. Tu veux reprendre là où ils ont laissé.»

Les partants des Nationals ont été d’office pendant une moyenne de six manches et un tiers lors des séries de sections et de la série de championnat. Patrick Corbin, qui devrait être le partant du quatrième affrontement, vient aussi s’insérer à cette liste. Leur brio est venu enlever de la charge de travail aux releveurs, qui ont montré la deuxième plus haute moyenne de points mérités des Majeures cette saison.

Tout fonctionne pour le moment, mais le gérant des Nationals, Dave Martinez, ne peut pas garantir que cette formule se poursuivra pour le reste des séries.

«J’espère que ça va continuer, mais il y aura peut-être un moment au cours duquel un lanceur ne sera là que pendant cinq ou six manches et qu’il faudra se tourner vers autre chose, a expliqué Martinez. Quand ça se produira, nous aurons les affrontements prêts pendant le match.»

Strasburg revendique une moyenne de points mérités de 1,32 en carrière en séries et il effectuera un premier départ en série de championnat. Le droitier affiche un dossier de 2-0 au cours des présentes séries.

«J’essaie de me concentrer sur ce que je peux contrôler, a déclaré Strasburg. Ça se résume à exécuter le plan de match, prendre un tir à la fois et essayer d’effectuer le plus de bons lancers possible.»

Les frappeurs des Cardinals se sont élancés et ils ont raté 11 lancers lors du premier match de cette série et 21 lors de la partie suivante. La formation de St. Louis n’a pas semblé à l’aise au marbre après avoir inscrit 10 points lors de la première manche du match ultime de la série de sections contre les Braves d’Atlanta.

Les Cardinals n’ont amassé qu’un point et quatre coups sûrs lors des deux premiers duels contre les Nationals, montrant une moyenne au bâton de ,070.

«Nous aurions sans aucun doute pu faire mieux, mais leurs lanceurs ont également été très bons, a observé le joueur de troisième but des Cardinals, Matt Carpenter. Nous devons trouver une façon de nous ressaisir parce que ça ne deviendra pas plus facile.»

Le gérant des Cardinals, Mike Shildt, a pour le moment refusé de révéler sa formation partante pour le troisième match de la série. Il pourrait apporter quelques ajustements, mais après que le département de l’analytique eut montré que ces frappeurs ne s’élançaient pas sur des balles hors de la zone des prises, Shildt semble prêt à ne pas appliquer de changements majeurs.

«Je comprends qu’il s’agit d’un sprint, mais je crois que c’est très important de faire confiance aux joueurs, a affirmé Shildt. Un jeu pourrait tout faire basculer. Je crois et je suis sûr que c’est ce qui va arriver dans cette série.»

Les équipes ayant pris une avance de 2-0 à l’étranger lors d’une série au meilleur de sept parties ont gagné dans 88 pour cent des cas dans l’histoire du Baseball majeur. Le premier bas vers un retour dans cette série passera par l’as de 23 ans des Cardinals, Jack Flaherty, qui sera au monticule devant une foule hostile au Nationals Park.

Stephen Whyno, The Associated Press