Sports

Lazard et les Packers ont tourné la page; leur attention est sur les Raiders

Lazard et les Packers ont tourné la page; leur attention est sur les Raiders
Photo: Mike Roemer/AP PhotoAllen Lazard et Justin Coleman

GREEN BAY, Wis. — Au suivant: Allen Lazard.

Lazard a attrapé sa première passe d’Aaron Rodgers lundi. Il a fini par en capter trois autres dont une pour un touché de 35 verges, dans la victoire des Packers contre Detroit.

Pour cet ailier espacé de deuxième année, non repêché, c’était à ce point-ci le fait saillant d’une jeune carrière. Quelle est la suite?

«Tout le monde peut réussir une fois, mais maintenant, il faut rééditer, a déclaré l’entraîneur des Packers, Matt LaFleur. Ce sont les attentes et le standard. Cela dit, Allen travaille fort. J’ai bien hâte de le voir aligner des matches comme ça et de voir où ça nous mène.»

Lazard tentera de briller à nouveau dimanche. Green Bay (5-1) va accueiller les Raiders d’Oakland (3-2), battus sept fois de suite par les Packers, depuis 1990.

«Lundi était génial et tout, mais nous nous concentrons sur Miami en février (site et date du Super Bowl). Il faut faire en sorte de s’y rendre», a confié Lazard.

En dépit d’un excellent rendement en trois saisons universitaires (Iowa State), le gaillard de six pieds cinq n’a pas été repêché. Lazard a quand même trouvé du boulot, dans l’équipe d’entraînement des Jaguars de Jacksonville.

«J’étais confronté à Jalen Ramsey tous les jours, a dit Lazard. J’étudiais comment il réagissait, comment il jouait. Je lui ai parlé, je lui ai posé des questions sur tel geste, tel déplacement, son raisonnement.»

Cette préparation a rendu Lazard attrayant pour les Packers, qui l’ont engagé vers la fin de la saison dernière.

Lazard a aussi bénéficé de blessures aux receveurs de passes Davante Adams et Geronimo Allison, avant d’obtenir un vote de confiance de Rodgers.

Les Raiders cherchent un bourreau des quarts depuis qu’ils ont échangé Khalil Mack, avant la saison 2018. On commence à voir des pistes de solutions. À leur dernier match, ils ont récolté quatre sacs contre Chicago, obtenant leur plus haut total du genre depuis 2017.

Benson Mayowa mène avec quatre sacs et demi, tandis que le joueur de deuxième année Maurice Hurst en a signé deux contre les Bears. Maxx Crosby dérange les rivaux depuis deux semaines; face aux Bears, la recrue a mérité un premier sac en carrière.

Josh Jacobs montre pourquoi il a été choisi au premier tour. Ses 430 verges au sol sont les meilleurs chiffres d’une recrue des Raiders en cinq matches depuis les 475 verges de Bo Jackson, en 1987.

Keith Jenkins, The Associated Press