Sports

Cousins lance quatre passes de touché et les Vikings battent les Lions 42-30

Cousins lance quatre passes de touché et les Vikings battent les Lions 42-30
Photo: Duane Burleson/APLe receveur des Vikings du Minnesota Olabisi Johnson

DÉTROIT — Kirk Cousins a égalé son sommet en carrière avec quatre passes de touché et les Vikings du Minnesota ont triomphé 42-30 aux dépens des Lions de Detroit, dimanche.

Les Vikings (5-2) ont remporté leurs trois derniers matchs, notamment parce que leur quart réussit de gros jeux pour venir appuyer une des meilleures défensives de la NFL.

Matthew Stafford a aussi lancé quatre passes de touché, toutes à Marvin Jones, et il est devenu le quart le plus rapide de l’histoire de la NFL à atteindre le plateau des 40 000 verges par la voie des airs. Jones est aussi devenu le premier joueur des Lions depuis l’ère du Super Bowl à réussir quatre touché sur réception au cours d’un même match.

«Marvin est un vrai professionnel, a insisté Stafford. Il fait tout ce qu’on demande de lui.»

Les Lions (2-3-1) ont subi une troisième défaite de suite après avoir amorcé la saison avec un dossier de 2-0-1. La défensive n’a tout simplement pas été capable de garder Cousins hors du terrain, dimanche.

Cousins a complété 24 de ses 34 passes pour des gains aériens de 337 verges et il n’a été victime d’aucune interception. Avant la fin du premier quart et le début du troisième quart, il a orchestré quatre séquences offensives qui se sont conclues par un touché.

Cousins est devenu le premier quart de l’histoire de la NFL à amasser 300 verges par la voie des airs et à obtenir une cote d’efficacité de plus de 130 pendant trois matchs de suite.

«Nous avons toujours su que nous avions beaucoup de talent en attaque, a mentionné le demi inséré des Vikings Kyle Rudolph. C’était simplement une question de bien l’utiliser et d’impliquer tous les joueurs.»

Cousins a lancé quatre passes de touché pour un deuxième match de suite et pour une sixième fois en carrière. Il a rejoint Rudolph sur une distance de 15 verges pour procurer une avance de 11 points aux Vikings avec 5:46 à jouer à la rencontre.

Après que Stafford eut repéré Jones pour une quatrième fois dans la zone des buts, avec 3:10 à écouler, les Vikings ont scellé l’issue de la rencontre. Le coordonnateur offensif Kevin Stefanski a demandé à Cousins de lober une longue passe à Stefon Diggs, qui a obtenu un gain de 66 verges. Dalvin Cook a ensuite franchi la ligne des buts.

«Ça ne fait que montrer que Kevin a confiance en Kirk et Stefon pour réaliser un gros jeu, a dit Rudolph. Ça prend aussi de la confiance envers tous les autres joueurs pour qu’il y ait de la protection.»

Cook a effectué 25 courses pour des gains de 142 verges et deux touchés. Diggs a saisi sept ballons pour des gains de 142 verges.

«Nous avons couru avec le ballon, ce qui mettait la table pour les jeux de passe et ça nous donnait plus d’options en attaque, a observé l’entraîneur-chef des Vikings, Mike Zimmer. Ça fonctionne très bien pour nous en ce moment.»

Adam Thielen a capté la première passe de touché de Cousins, au premier quart, mais il n’est pas revenu dans le match en raison d’une blessure à l’ischio-jambier.

Stafford a complété 30 de ses 45 passes pour des gains de 364 verges. Outre ses quatre passes de touché, il a été victime d’une interception lors de la dernière possession de l’affrontement.

Larry Lage, The Associated Press