Sports

Le Canada se qualifie pour les quarts de finale de la Coupe Davis

Le Canada se qualifie pour les quarts de finale de la Coupe Davis
Photo: Clive Brunskill/Getty ImagesVasek Pospisil

MADRID — Le Canada a obtenu son billet pour la phase éliminatoire des Finales de la Coupe Davis après avoir balayé les deux matchs de simple contre les États-Unis.

Denis Shapovalov a garanti la place du Canada en quarts de finale en battant Taylor Fritz 7-6 (6), 6-3 dans le deuxième match de la journée. Plus tôt, Vasek Pospisil avait réussi sa deuxième surprise du tournoi en ayant le meilleur sur Reilly Opelka 7-6 (5), 7-6 (7). Pospisil est classé 150e au monde, tandis qu’Opelka est 36e.

Sam Querrey et Jack Sock ont ensuite remporté le double sans jouer un seul échange, le Canada s’étant retiré.

Il s’agit de la première victoire du Canada contre les États-Unis en 16 affrontements en Coupe Davis. Les Américains menaient 70-3 en termes de rencontres individuelles avant les duels de mardi.

«Nos joueurs ont joué avec leur cœur encore aujourd’hui, mais ça a été difficile à encaisser pour leurs corps. Nous avons donc quelques blessures à soigner, rien de trop sérieux, mais il y avait un risque de se blesser plus gravement et c’est donc la raison pour laquelle nous n’avons pas disputé le match de double», a expliqué Frank Dancevic, capitaine de l’équipe canadienne, après la rencontre.

«Je suis fier de mes joueurs encore aujourd’hui. Les conditions étaient difficiles après la journée que nous avons eue hier alors que l’équipe américaine, elle, était fraîche. Mais ils sont allés chercher de grosses victoires.»

Le Canada (2-0) est maintenant assuré de terminer en tête du groupe F, notamment en raison de ses quatre victoires en simple contre l’Italie et les États-Unis. Sept des neuf manches jouées en simple sont allées au bris d’égalité. Le Canada en a remporté six.

Pospisil, qui est originaire de Vancouver, avait renversé la 12e raquette mondiale Fabio Fognini la veille, tandis que le Canada se dirigeait vers une victoire de 2-1 contre l’Italie.

Opelka, qui mesure six pieds, 11 pouces et qui est reconnu pour son puissant service, a effacé une balle de match à ses dépens au deuxième set pour créer l’égalité 6-6. Pospisil est cependant revenu à la charge pour sceller l’issue de la rencontre.

Pospisil, qui a atteint le 25e rang mondial en 2014, a glissé au classement après avoir raté la première moitié de 2019 en raison d’une intervention chirurgicale au dos. Son jeu a repris du galon au cours des derniers mois. Il a surpris la neuvième raquette mondiale Karen Khachanov aux Internationaux des États-Unis avant d’avancer en ronde des 16 au Masters de Shanghai. Il a aussi remporté deux tournois de niveau Challenger.

«Quand je suis revenu au jeu après ma blessure, je n’ai jamais pensé pouvoir jouer à ce niveau», a déclaré Pospisil, détenteur d’une fiche de 19-18 en coupe Davis.

«Honnêtement, mon objectif était de terminer l’année en santé. J’étais optimiste, mais je n’aurais jamais pensé que ce serait aussi rapide. Je joue de l’excellent tennis depuis quelques mois et mon corps se sent probablement mieux que jamais.»

Âgé de 20 ans, Shapovalov est sur une belle lancée. Il a remporté son premier titre sur le circuit de l’ATP à l’Omnium de Stockholm le mois dernier avant d’atteindre la finale du Masters de Paris.

«Je me sens en grande forme et je joue du très bon tennis. Je suis très satisfait des matchs que j’ai disputés jusqu’à maintenant. J’ai éprouvé quelques difficultés avec mon service aujourd’hui, mais j’ai été solide en fond de terrain et en retour. J’espère que je pourrai continuer ainsi lors des quarts de finale», a souligné Shapovalov à la suite de sa victoire.

L’équipe canadienne profitera maintenant d’une journée de congé avant de reprendre l’action dès jeudi pour sa rencontre de quart de finale qui l’opposera au gagnant du Groupe D composé de la Belgique, de l’Australie et de la Colombie. Jusqu’à présent, la Belgique a battu la Colombie 2-1 et l’Australie a battu la Colombie 3-0.

La Presse canadienne