Sports

Coupe Vanier: les Carabins ne sauront que vendredi qui sera leur quart partant

Coupe Vanier: les Carabins ne sauront que vendredi qui sera leur quart partant
Photo: Andrew Vaughan/La Presse canadienneFrédéric Paquette-Perreault n'a pas été en mesure de compléter le match de la Coupe Uteck face aux Axemen d'Acadia.

MONTRÉAL — Les Carabins de l’Université de Montréal n’étaient pas en mesure d’identifier leur quart partant en vue du match de la Coupe Vanier qu’ils disputeront samedi aux Dinos de l’Université de Calgary, au stade Telus de l’Université Laval.

Frédéric Paquette-Perreault s’est révélé incapable de compléter le match de la Coupe Uteck face aux Axemen d’Acadia, remporté 38-0 par les Carabins, dimanche dernier. C’est son coéquipier Dimitri Morand qui a complété la rencontre.

«C’est trop tôt, a indiqué l’entraîneur-chef, Danny Maciocia. On a eu notre deuxième entraînement (mercredi) et il y a de fortes probabilités qu’on ne le sache pas avant vendredi. On va s’entraîner. On va voir qui est disponible, qui est en santé et rendu là, on va prendre la décision. C’est certain qu’on veut jouer avec le quart-arrière qui va avoir été en mesure de répéter tout ce qu’on demande aux quarts cette semaine afin de pouvoir l’exécuter dans le match de samedi.»

Paquette-Perreault s’est entraîné avec le reste du groupe, mardi. Il devait sauter sur le terrain avec ses coéquipiers mercredi également.

«Il a travaillé avec l’offensive, a dit l’entraîneur. Il a été capable de faire ce qu’on lui a demandé de faire. Reste que ce sont des entraînements; ce n’est pas un match. Il faut être conscient de tout ça. Ce sera beaucoup plus physique samedi.»

Cependant, que ce soit Morand ou Paquette-Perreault, le plan de match sera sensiblement le même.

«Environ 80 pour cent du cahier de jeux peut-être demandé aux deux quarts, a noté Maciocia. Une certaine portion diffère. On a un plan pour les deux quarts. Je ne suis pas mal à l’aise que les deux puissent jouer.»

Même s’il a amassé moins de verges par la passe cette saison, Paquette-Perreault a été préféré à Morand pour amorcer la demi-finale contre les Axemen. Celui qui a commencé son football universitaire avec l’Université McGill a complété 29 de ses 45 passes en cinq rencontres cette saison, amassant 264 verges.

Morand a de son côté été utilisé dans huit rencontres, complétant 119 de ses 183 passes pour 1327 verges et trois touchés, subissant cinq interceptions.

Le demi défensif Redha Kramdi, qui portait un plâtre à la main droite la semaine dernière, sera aussi de la rencontre. Il devra de nouveau porter une protection spéciale afin de pouvoir livrer ce match.

«L’équipe médicale fait un excellent travail pour me permettre d’être sur le terrain et de ne pas manquer ces matchs, a-t-il dit. J’en suis très reconnaissant. C’est un peu ennuyeux, c’est quand même lourd, mais pas sufisamment pour m’empêcher de jouer. (…) J’ai mis ça au clair avec Danny et (le physiothérapeute) Patrick (Gendron).»

Pour leur part, les Dinos ne se poseront pas de question quant à l’identité de leur quart partant: ils feront de nouveau appel aux services du Montréalais Adam Sinagra, qui a grandement contribué à la victoire de 30-18 des siens en Coupe Mitchell face aux Marauders de McMaster.

Sinagra a terminé la saison avec 2014 verges de gains aériens et 13 passes de touché, contre 10 interceptions seulement. Il a complété 159 de ses 256 passes.

Frédéric Daigle, La Presse canadienne