Sports
14:02 21 novembre 2019

Le Canada bat l’Australie et se qualifie pour les demi-finales de la Coupe Davis

Le Canada bat l’Australie et se qualifie pour les demi-finales de la Coupe Davis
Photo: Manu Fernandez/AP PhotoVasek Pospisil

MADRID — Vasek Pospisil et Denis Shapovalov ont uni leurs efforts pour propulser le Canada dans le carré d’as des Finales de la Coupe Davis.

Après avoir passé, au total, environ 3 h 30 minutes sur le court lors de leurs matchs de simple respectif, Pospisil et Shapovalov ont trouvé assez de ressources pour vaincre deux rivaux reposés en John Peers et Jordan Thompson, de l’Australie, 6-4, 6-4 en quarts de finale jeudi soir à la Caja Magica.

«À partir du moment où nous avons choisi l’équipe, nous allions jouer avec une intensité, une énergie et une concentration maximales dès le premier point, a déclaré Pospisil. Nous avons affiché une grande concentration.»

Le Canada participera aux demi-finales de la Coupe Davis pour la troisième fois de son histoire et pour la première fois depuis 2013. L’équipe canadienne avait alors été éliminée par la Serbie.

Le Canada pourrait très bien avoir un match revanche puisqu’il affrontera le gagnant du duel opposant la Russie et la Serbie qui sera présenté demain. La demi-finale sera disputée samedi à compter de 4 h 30 (heure de l’Est).

Par ailleurs, le Canada s’est aussi assuré de sa présence à la Coupe Davis de 2020 sans devoir passer par les qualifications.

Pour gagner le deuxième set, le tandem canadien a dû effacer un recul de 0-3, causé par un bris de service des Australiens lors du deuxième jeu. Pospisil et Shapovalov ont récupéré ce bris au cinquième jeu et en ont ajouté un deuxième lors du neuvième jeu, ce qui les plaçait dans une position pour clore le match au service.

Pospisil a mis fin au duel avec une volée du revers en croisé, après quoi il a fait une étreinte à son jeune partenaire près du filet.

En inscrivant le point décisif, Pospisil a conclu une autre journée faste depuis le début du tournoi. Lors du premier match de simple de la journée, le Canadien de 29 ans avait donné les devants 1-0 au Canada en prenant la mesure de John Millman 7-6 (7), 6-4.

Pour y parvenir, Pospisil, 150e raquette mondiale, a notamment décoché 15 as, contre un seul pour Millman. Il a toutefois dû résister à deux balles de manche lors du bris d’égalité. Au deuxième set, il a réalisé un bris lors du dernier jeu du match.

Du coup, il signait une troisième surprise d’importance depuis le début des Finales. Avant de vaincre Millman, 48e joueur mondial, il avait défait l’Italien Fabio Fognini (12e) et l’Américain Reilly Opelka (36e).

«Il s’agit d’une semaine extraordinaire jusqu’à maintenant, a admis le capitaine de l’équipe canadienne, Frank Dancevic. Il n’y a pas de limites. Avec un peu de chance de notre côté, tout peut se produire.»

Alex de Minaur avait cependant forcé la tenue du match de double décisif, venant de l’arrière pour vaincre Shapovalov 3-6, 6-3, 7-5.

Après avoir laissé filer quatre balles de bris lors du neuvième jeu, de Minaur s’est repris deux jeux plus tard, bien qu’il en ait gaspillé deux autres en cours de route. C’est finalement une double faute de Shapovalov, sa huitième du match, qui a permis au jeune australien de se donner une avance de 6-5.

Au service, de Minaur, qui n’a commis aucune double faute, a mis fin au duel à sa troisième balle de match quand son adversaire a retourné la balle dans le filet.

«J’ai levé le pied de l’accélérateur après le premier set et en plus, il a relevé son jeu d’un cran», a décrit Shapovalov.

Le match réunissait deux joueurs de 20 ans tous deux classés à l’intérieur du top 20. Shapovalov occupe la 15e place et de Minaur, le 18e rang.

«Il a joué un très bon match, a ajouté Shapovalov. Lors des deuxième et troisième sets, j’avais l’impression de jouer du tennis de rattrapage. Je n’avais pas l’impression d’être le meilleur joueur aujourd’hui.»

C’était la première défaite du Canada en simple depuis le début de ce tournoi nouveau genre.

La Presse canadienne