Sports

Les Raptors ont excellé sans Ibaka et Lowry; ce dernier pourrait revenir mardi

Les Raptors ont excellé sans Ibaka et Lowry; ce dernier pourrait revenir mardi
Photo: Hans Deryk/La Presse canadienneSege Ibaka des Raptors de Toronto

TORONTO — Kyle Lowry et Serge Ibaka n’ont pu être que des spectateurs pendant la série de sept victoires des Raptors de Toronto, qui ont ainsi grimpé au deuxième rang dans l’Est.

Nick Nurse a d’ailleur été nommé l’entraîneur par excellence du mois de novembre, dans l’Est.

Si le gros point d’interrogation post-championnat était la profondeur, Nurse et les réservistes des Raptors (15-4) ont répondu avec force.

«Très impressionnant. Je vais être honnête avec vous, je ne m’y attendais pas, a dit Ibaka. Ces gars-là m’ont vraiment surpris, et c’est une bonne chose de les avoir.  Ça nous montre que nous sommes entre de bonnes mains. Nous savons que nous pouvons très bien tenir notre bout.»

Avec Ibaka de retour d’une blessure à la cheville et Lowry sur le point d’être rétabli d’une fracture du pouce, les Raptors espèrent avoir de pleins effectifs à l’aube d’une séquence qui s’annonce corsée, ce mois-ci.

Les deux joueurs ont été blessés le 8 novembre à La Nouvelle-Orléans, et Toronto a inscrit une fiche de 8-2 en leur absence.

Ibaka est revenu au jeu dimanche soir, dans une victoire de 130-110 contre l’Utah. Lowry pourrait jouer mardi, lors d’une visite du Heat de Miami (14-5).

«Je dirais qu’il est un cas incertain, a dit Nurse. Nous verrons comment il se sent le matin, ce genre de choses.»

Le vétéran de 33 ans s’est entraîné avec l’équipe lundi, résumant les progrès avec un «ça va mieux».

«Ça fait presque un mois, a dit Lowry. Nous avions un échéancier, mais ça ne guérissait pas aussi vite que prévu. C’est au jour le jour, bien honnêtement.»

Lowry a été un leader vocal sur la touche; il a même mis son grain de sel pour raffiner ou corriger des exercices, à l’entraînement. Mais il a dit qu’il «en avait assez. Je suis prêt à jouer.»

Les réservistes ont brillé en l’absence des deux vétérans. Fred VanVleet a épaté comme lieutenant de Lowry, notamment, mais les résultats sont venus d’un effort de groupe, a dit Nurse.

«Je pense qu’avec toute absence, il faut répartir les tâches, l’utilisation et tout le reste, a confié Nurse. On ne s’attend pas à ce qu’un seul gars fasse le travail… tout le monde est impliqué. Fred a été excellent comme garde mais je pense que Pascal (Siakam) a créé beaucoup d’occasions, tout comme Terence (Davis), Rondae (Hollis-Jefferson) et Marc (Gasol).»

Ibaka était heureux de retourner au sein d’un groupe négligé par les observateurs.

«(Dimanche), les premières minutes ont été assez rudes, a t-il concédé. Ça faisait longtemps que je n’avais pas joué à cinq contre cinq. Mais dans le feu de l’action, je n’y pensais pas. C’était excitant, et j’étais juste content d’être de retour au jeu.»  

Les Raptors vont accueillir Houston jeudi. Samedi, James Harden a inscrit 60 points et les Rockets ont écrasé Atlanta, 158-111. Toronto va rendre visite aux Sixers dimanche et aux Bulls le 9 décembre, avant de recevoir Kawhi Leonard et les Clippers de Los Angeles, le 11 décembre.

À noter que 11 des 15 prochains matchs des Raptors auront lieu au Scotiabank Arena, où le club est invaincu en neuf matches cette saison.

Lori Ewing, La Presse canadienne