Sports
15:18 24 janvier 2020 | mise à jour le: 27 janvier 2020 à 23:52

Il n’y pas d’autre alternative que de jouer avec les Alouettes pour Matte

Il n’y pas d’autre alternative que de jouer avec les Alouettes pour Matte
Photo: Graham Hughes/La Presse CanadienneLuc Brodeur-Jourdain et Kristian Matte

MONTRÉAL — Pour Kristian Matte, il n’y a jamais eu d’autre option que de jouer à Montréal.

Ainsi, même si sa valeur est à la hausse après une première nomination au sein de l’équipe d’étoiles de l’Est et après avoir été nommé joueur de ligne offensive par excellence des Alouettes pour une quatrième saison consécutive, il n’a jamais songé à se prévaloir de son autonomie complète, comme il aurait pu le faire le mois prochain.

«Je ne veux jamais jouer ailleurs. J’ai les Alouettes tatoués sur le coeur», a-t-il dit vendredi au cours d’un point de presse dans le vestiaire de l’équipe après que celle-ci eut annoncé sa mise sous contrat — ainsi que celle d’un autre joueur de ligne canadien, Sean Jamieson — pour deux ans.

L’ancien de l’Université Concordia de six pieds quatre pouces et 296 livres a disputé les 18 rencontres de l’équipe en 2019, aidant les Alouettes à limiter les adversaires à 39 sacs du quart, en plus d’aider à créer les brèches qui ont permis à la formation montréalaise de pointer au deuxième rang du circuit avec 2236 verges de gains au sol.

«C’est un vétéran de 10 ans, un pilier sur la ligne à l’attaque, qui a connu beaucoup de succès les dernières années et qui est très respecté dans le vestiaire, a dit le directeur général, Danny Maciocia, au sujet du choix de premier tour, septième au total, en 2010. Ça amène une certaine stabilité. C’était très important pour nous de le garder à Montréal.»

Jamieson, un colosse de six pieds sept pouces et 317 livres, amorcera sa quatrième campagne avec les Alouettes en 2020. Le joueur âgé de 25 ans, choix de troisième tour (20e au total) en 2016, a disputé 39 rencontres depuis ses débuts dans la LCF, dont 14 comme partant en 2019, où il rendu de fiers services à l’équipe en évoluant aux postes de garde et de bloqueur.

Leur travail a permis au quart Vernon Adams fils de briller à sa première campagne comme partant, ses 24 passes de touché lui ont conféré le deuxième rang dans la LCF, tandis qu’il a terminé en première place avec 12 touchés au sol, en plus de compléter 283 de ses 431 passes pour 3942 verges.

«Je dis toujours que la fondation d’une équipe, c’est un quart d’élite, du bon contenu canadien et une bonne ligne à l’attaque. (Vendredi), on a amélioré en partie deux de ces éléments, a ajouté Maciocia. On a encore du travail à faire, mais on s’en va dans la bonne direction.»

Des renforts dans les bureaux

Par ailleurs, les Alouettes ont également annoncé les embauches de Tom Gamble à titre de directeur général adjoint et de Brendan Taman comme directeur exécutif du personnel des joueurs.

Gamble possède tout près de 30 ans d’expérience dans la NFL, où il a notamment et plus récemment occupé le poste de directeur général adjoint des 49ers de San Francisco. Au cours des trois dernières saisons, il a occupé le poste de consultant principal à l’entraîneur-chef Jim Harbaugh avec les Wolverines de l’Université du Michigan.

«Tom a travaillé deux fois avec les Niners. Ils ont atteint le Super Bowl quand il était là. C’est quelqu’un qui a beaucoup de contacts à tous les niveaux aux États-Unis, a souligné Maciocia. C’est tout un ajout, c’est quelqu’un qui va nous aider énormément.»

Pour sa part, Taman a occupé le poste de directeur général des Blue Bombers de Winnipeg de 2004 à 2008 et des Roughriders de la Saskatchewan entre 2010 et 2015, soulevant la coupe Grey en 2013.

«Brendan, c’est quelqu’un qui a énormément d’expérience, a insisté Maciocia. Il va nous assurer une présence dans l’Ouest canadien, autant auprès des équipes universitaires canadiennes que de celles de la NFL. Ce sont deux individus qui nous apportent un bagage d’expérience énorme et tout un réseau de contacts. Je suis certain qu’on va en bénéficier.»

Gamble et Taman se trouvaient dans le collimateur de Maciocia depuis sa nomination au poste de directeur général.

«Nous allons ajouter au moins une autre, peut-être deux autres personnes à notre groupe au cours des deux prochaines semaines, a indiqué Maciocia. Mais ces deux noms, je les visais depuis le tout début. Gamble, quand il appelle n’importe qui dans la NFL, on prend son appel.»

Frédéric Daigle, La Presse canadienne

Articles similaires