Sports
00:51 26 janvier 2020 | mise à jour le: 29 janvier 2020 à 23:53

Match des étoiles de la LNH: une victoire de la section Pacifique, 5-4

Match des étoiles de la LNH: une victoire de la section Pacifique, 5-4
Photo: Scott Kane/La Prese canadienneTomas Hertl, Connor McDavid et Jacob Markstrom

SAINT-LOUIS — Tomas Hertl a réussi le but déterminant – son cinquième filet de la soirée – et la section Pacifique a vaincu la section Atlantique 5-4 lors du match des étoiles de la LNH, samedi.

Hertl a obtenu le filet clé avec 2:36 à écouler au troisième tiers. Le centre des Sharks a battu Andrei Vasilevskiy du Lightning, complétant un jeu préparé par Connor McDavid et Leon Draisaitl.

Le centre des Canucks Elias Pettersson a signé un doublé, aidant la section Pacifique à combler un retard de 3-1.

«C’est fabuleux d’être ici, a dit le Suédois de 21 ans. J’ai grandi en regardant ce match et là j’y suis, je partage ça avec tout le monde.»

L’événement était présenté selon la formule d’un tournoi trois contre trois, et ce pour la cinquième année de suite.

David Pastrnak, des Bruins de Boston, a été nommé le joueur par excellence de la rencontre.

Meilleur buteur du circuit, il a récolté un but et une passe en finale, du côté de l’Atlantique. Il avait fourni trois buts et une mention d’aide en demi-finale.

Lors des demi-finales, l’Atlantique a battu la Métropolitaine 9-5, grâce notamment à un but de Shea Weber, le seul représentant du Canadien de Montréal. La Pacifique a ensuite défait la Centrale, 10-5.

La section Pacifique a aussi prévalu en 2016 et 2018. La Métropolitaine a régné en 2017 et 2019.

Le groupe rock Green Day a d’abord livré une prestation à l’extérieur du Enterprise Center, puis une autre dans l’aréna, cette fois avant la finale. 

St. Louis a aussi accueilli le match des étoiles en 1970 et 1988.

Le commissaire Gary Bettman a confirmé la tenue de l’édition 2021 de l’événement à Sunrise, au domicile des Panthers de la Floride. Il a fait allusion à une «saveur internationale distincte» lors des festivités, sans toutefois donner de détails.

De 1998 à 2002, la formule du match des étoiles était d’opposer les joueurs nord-américains à ceux du reste de la planète.

Joshua Clipperton, La Presse canadienne



Articles similaires