Sports
19:35 12 février 2020

Après son malaise cardiaque, Bouwmeester se porte très bien, selon les Blues

Après son malaise cardiaque, Bouwmeester se porte très bien, selon les Blues
Photo: Mark J. Terrill/APUn défibrillateur avait été nécessaire pour ranimer Bouwmeester.

ANAHEIM, Calif. — Le défenseur des Blues de St. Louis Jay Bouwmeester était toujours hospitalisé et continuait à passer des examens mercredi, un jour après avoir été victime d’un malaise cardiaque lors du match de la veille contre les Ducks d’Anaheim.

Le directeur général Doug Armstrong a expliqué que Bouwmeester, qui est âgé de 36 ans, était inconscient après s’être affaissé sur le banc mardi soir. Un défibrillateur a été utilisé et il a immédiatement repris connaissance avant d’être transporté vers un hôpital d’Anaheim.

«Il se porte bien et passe présentement plusieurs examens. Tout semble très positif», a dit Armstrong lors d’une conférence de presse à Las Vegas.

Vince Dunn et Alex Pietrangelo ont immédiatement demandé de l’aide après que Bouwmeester se soit effondré avec 7:50 à faire en première période. Des membres du personnel médical d’urgence se sont précipités au banc de Blues. Après quelques minutes, Bouwmeester a été transporté sur une civière dans le tunnel sous les gradins, alors que les joueurs étaient sur la patinoire, sous le choc.

Quelques minutes plus tard, la rencontre a été reportée.

Pietrangelo a mentionné qu’il a visité Bouwmeester à l’hôpital mardi soir et le reste de l’équipe lui a parlé via FaceTime. L’équipe a passé la nuit en Californie avant de s’envoler mercredi vers Las Vegas, où elle affrontera les Golden Knights jeudi.

«C’était important pour nous de le voir. Ç’a permis à tout le monde de retrouver un peu le moral», a dit Pietrangelo.

Le dernier joueur à s’être effondré sur un banc de la LNH avant Bouwmeester était l’attaquant Rich Peverley, en 2014 avec les Stars de Dallas. Peverley souffrait d’arythmie cardiaque et une intervention rapide du personnel médical lui avait permis de s’en sortir indemne. Le défenseur des Red Wings de Detroit Jiri Fischer avait vécu un incident semblable en 2005.

La LNH a un protocole en place pour réagir rapidement en cas de problèmes cardiaques potentiellement mortels. Un médecin se situe toujours à 50 pieds ou moins du banc. Un chirurgien-orthopédiste et deux autres médecins sont aussi sur place en cas d’urgence.

Des défibrillateurs doivent être rapidement disponibles. L’équipe à domicile en a un sur son banc, tandis que l’équipe visiteuse doit en avoir un au plus loin dans son vestiaire. Chaque équipe médicale participe régulièrement à des simulations d’intervention en cas de blessure grave avant la saison et tous les joueurs sont soumis à un examen approfondi pour connaître sa situation cardiaque.

«Des incidents comme ceux impliquant Peverley, Fischer et maintenant Bouwmeester nous rappellent l’importance d’avoir des médecins près du banc et des défibrillateurs à porter de la main», a dit le directeur général des Oilers d’Edmonton, Ken Hollan, qui travaillait chez les Red Wings en 2005 lorsque Fischer s’était effondré sur le banc.

«Ces précautions ont probablement permis de sauver chacune de leur vie. La ligue et le personnel médical ont fait du travail incroyable.»

Bouwmeester en est à sa 17e saison dans la LNH et sa condition physique a toujours été une de ses fiertés. Il a aidé les Blues à remporter la coupe Stanley la saison dernière et il a gagné une médaille d’or olympique avec le Canada en 2014.

Bouwmeester participait à son 57e match cette saison et le 1241e de sa carrière. Lors de sa dernière présence sur la patinoire, il a joué pendant 1:20 secondes et, au total, pendant 5:34 secondes avant qu’il ne perde conscience.

«En raison de sa condition physique et de la manière qu’il prend soin de son corps, ça démontre encore plus comment les choses peuvent changer rapidement», a noté Armstrong.

Le père de Bouwmeester assistait à la rencontre dans le cadre du voyage annuel des Blues avec les pères des joueurs. Il a accompagné son fils à l’hôpital.

Les Blues et les Ducks sont en discussion avec la ligue pour trouver un moment pour reprendre la partie. Armstrong a indiqué que les deux équipes joueront 60 minutes et que le match commencera avec un pointage de 1-1.

Joe Reedy, The Associated Press