Sports
19:10 12 février 2020

Pospisil surprend Medvedev et Auger-Aliassime domine Dimitrov à Rotterdam

Pospisil surprend Medvedev et Auger-Aliassime domine Dimitrov à Rotterdam
Photo: Manu Fernandez/La Presse Canadienne/APVasek Pospisil

ROTTERDAM, Pays-Bas — Journée encourageante pour le tennis canadien masculin mercredi au Tournoi de Rotterdam.

Après que Vasek Pospisil eut enregistré une autre impressionnante victoire contre l’un des meilleurs joueurs au monde, son compatriote Félix Auger-Aliassime a livré une prestation de qualité qui laisse croire qu’il a franchi un nouveau jalon dans sa jeune et prometteuse carrière.

Pospisil a continué sur sa séquence de succès en éliminant le Russe Daniil Medvedev, favori du tournoi et cinquième joueur mondial, en deux manches de 6-4, 6-3 dans un duel de premier tour qui n’a duré que 67 minutes.

Plus tard en journée, ce fut au tour d’Auger-Aliassime de renverser un rival de qualité, en l’occurrence Grigor Dimitrov, l’emportant 6-4, 6-2 en dix minutes de plus, dans un affrontement de deuxième ronde.

La victoire de Pospisil fait suite à une série de triomphes hors de l’ordinaire la semaine dernière à l’Open Sud de France. En route jusqu’à la grande finale, face au Français Gaël Monfils, Pospisil avait notamment vaincu son compatriote Denis Shapovalov et le Belge David Goffin en demi-finale. Monfils avait cependant mis fin à cette belle aventure en défaisant l’athlète de la Colombie-Britannique en deux manches lors de la finale.

La victoire de Pospisil est sa plus impressionnante des derniers jours. Medvedev a gagné quatre tournois en 2019 et a atteint la finale des Internationaux des États-Unis.

«Ça n’arrive pas tous les jours que vous pouvez battre un joueur du calibre de Daniil. Vous croyez toujours en vous-même et vous savez que vous pouvez le faire, surtout si vous l’avez fait dans le passé, ce qui m’est arrivé», a déclaré Pospisil, qui a sauvé cinq des six balles de bris auxquelles il a fait face et a réalisé trois bris en cinq opportunités.

«Je suis arrivé avec un plan de match précis. Je savais exactement ce que je voulais faire, mais l’exécuter est autre chose. J’étais aussi le grand négligé et j’étais donc un peu détendu et confiant. C’est une bonne combinaison quand vous abordez un match», a renchéri Pospisil, qui affrontera le Serbe Filip Krajinovic, 39e au monde, jeudi.

C’est la deuxième fois en quelques jours à peine que Pospisil vient à bout d’un joueur du top-10, car Goffin occupait le dixième rang lors de leur confrontation de samedi. Pospisil affiche maintenant un dossier de 7-28 en carrière contre des adversaires du top-10.

Quant à Auger-Aliassime, il a livré, de son propre aveu, son meilleur match cette année.

«C’était vraiment un très bon match, très complet du début jusqu’à la fin. J’ai été capable de sécuriser mes jeux au service puis, après, lui mettre de la pression sur le retour. Je bougeais extrêmement bien. Je pense que c’est tout le travail des dernières semaines, des derniers mois qui paie ce soir. Je suis capable d’exprimer mon meilleur tennis du début jusqu’à la fin. Je peux être fier de moi, fier de mon match et c’est très encourageant pour la suite.»

La Presse canadienne