Sports
13:20 25 mars 2020 | mise à jour le: 28 mars 2020 à 23:53

LCF: l’Association des joueurs dit à ses membres de se préparer pour le pire

LCF: l’Association des joueurs dit à ses membres de se préparer pour le pire
Photo: 123rfLes camps d'entraînement et la saison de football en LCF seront affectés par la pandémie de COVID-19 selon le président de l'Association des joueurs.

MONTRÉAL — La Ligue canadienne de football n’a pas encore repoussé le début de ses camps d’entraînement ou de sa saison en raison de la pandémie de COVID-19. Mais le président de l’Association des joueurs (AJLCF), Solomon Elimimian, dit à ses membres de se préparer au pire.

Dans une lettre adressée aux joueurs, le secondeur des Roughriders de la Saskatchewan écrit clairement que la pandémie «affectera les camps et la saison de la LCF».

«Ce n’était pas une surprise de recevoir cette lettre, a déclaré Henoc Muamba, l’un des représentants des joueurs des Alouettes de Montréal. On a eu plusieurs conversations déjà avec les représentants des autres équipes et l’Association. Au bout du compte, c’est une question de santé, de celle des joueurs et de celle du public, qui viendra aux matchs.

«Toute cette prudence, c’est une bonne décision d’équipe, non seulement des Alouettes, mais en tant qu’être humain. Si tout le monde suit les directives, ces mesures seront rapidement mises de côté. Le plus vite elles sont mises de côté, le plus vite on commence notre saison.»

La semaine dernière, le commissaire de la ligue, Randy Ambrosie, a déclaré que le circuit et ses joueurs avaient discuté de plans d’urgence. Mardi, elle a reporté son repêchage mondial, prévu le 16 avril, et a annoncé qu’il allait maintenant être tenu en marge de l’ouverture des camps.

La ligue n’a pas discuté du repêchage des joueurs canadiens, prévu le 30 avril.

La décision de reporter le repêchage mondial est survenu après que la ligue eut annulé ses camps d’essai régionaux de Montréal et Edmonton, ainsi que son camp d’essai national de Toronto.

Les camps des recrues doivent toujours prendre leur envol le 13 mai et les vétérans rejoindront leurs jeunes coéquipiers sur le terrain quatre jours plus tard. Le calendrier préparatoire doit s’amorcer le 24 mai, chaque équipe disputant deux rencontres. Les premiers matchs de la saison doivent être joués le 11 juin.

«C’est un peu tôt pour tenter de repousser les choses, mais ils n’ont pas pris de décision finale non plus, a noté Muamba au sujet d’un éventuel report de la saison. Il faudra voir comment la situation va se développer dans les prochaines semaines. Le plus important, c’est que les choses sont en train de changer d’heure en heure. Ce n’est qu’une question de patience de notre part.»

La ligue a beau porter le qualificatif de canadienne, plusieurs Américains comblent ses rangs, autant sur le terrain que dans les bureaux des équipes. Avec la fermeture des frontières canadiennes à tout voyage non essentielle, c’est aussi une question qui devra être réglée avant de lancer la saison 2020.

«Ce sont des questions qui devront être étudiées, mais ce ne sont ni les joueurs, ni l’Association, ni la ligue qui a la réponse, a rappelé Muamba. Nous n’avons pas le contrôle sur cette situation. Si les frontières ne sont pas rouvertes, nous devrons attendre. C’est hors de notre contrôle.»

Muamba s’est retranché dans sa résidence de Toronto, où il réside avec sa famille. Il se sert de poids libres et de bandes élastiques dont il dispose pour s’entraîner à la maison, en plus d’aller courir dans les rues de la ville.

«Je suis un vétéran et je sais ce que je dois faire pour garder la forme, même dans ce genre de situation.»

Frédéric Daigle, La Presse canadienne

Articles similaires