Soutenez

Coupe du monde: la Belgique à la croisée des chemins

Kevin De Bruyne sera à surveiller, lui qui connaît un début de saison canon avec Manchester City, en Angleterre.
Kevin De Bruyne sera à surveiller, lui qui connaît un début de saison canon avec Manchester City, en Angleterre. Photo: Gracieuseté - soccer.ru

Dans le cadre de la Coupe du monde de soccer, Métro brosse le portrait des équipes du Groupe F auxquelles se frottera le Canada dans les prochaines semaines. Aujourd’hui: la Belgique.

Forte de sa troisième place à la Coupe du monde de 2018, la Belgique est largement favorite pour remporter le groupe F. Des résultats décevants lors des dernières années mettent cependant en doute sa capacité à atteindre à nouveau le carré d’as.

Classée deuxième au classement de la FIFA, la Belgique est depuis plusieurs années une puissance dans le monde du soccer. La Coupe du monde du Qatar représente donc une occasion en or pour cette nation d’atteindre la finale pour la première fois de son histoire.

Les diables rouges ont cependant déçu à des moments clés lors des quatre années qui se sont écoulées depuis leur défaite en demi-finale contre la France en 2018.

Les hommes du sélectionneur Roberto Martinez se sont notamment inclinés contre l’Italie en quarts de finale de l’Euro 2020, qui s’est déroulé en 2021 en raison de la pandémie.

L’équipe a également perdu des matchs importants, une fois contre la France et à deux reprises contre les Pays-Bas, en Ligue des nations.

«Les Belges ne sont pas vraiment dans une bonne dynamique présentement, ils sont passés à côté de plusieurs matchs importants, bien que ce soit une super équipe, remplie de talent», indique le chroniqueur au Réseau des sports (RDS) pour la Coupe du monde Sydney Fowo.

Ce sera également sans l’attaquant vedette Romelu Lukaku, blessé à l’ischiojambier, que la Belgique amorcera sa Coupe du monde. Une autre vedette belge, Eden Hazard, a quant à lui très peu joué jusqu’ici cette saison avec le Real Madrid. Il est donc impossible de savoir quel sera son niveau de jeu au Qatar.

Ces deux joueurs, tout comme une bonne partie des titulaires de l’équipe en défense, approchent ou entament leur trentaine. Cette compétition pourrait donc être une dernière occasion de briller en Coupe du monde pour cette génération de joueurs avant la fin de son apogée.

Joueurs à surveiller

Plusieurs joueurs de la Belgique entameront cependant la Coupe du monde au sommet de leur forme. Considéré comme l’un des meilleurs milieux de terrain au monde, Kevin De Bruyne sera assurément le joueur le plus important des diables rouges. Il compte déjà 3 buts et 9 passes décisives en 14 apparitions avec son club, le Manchester City, en Angleterre, cette saison.

En attaque, Loïs Openda (7 buts en 15 matchs avec le RC Lens, en France) et Michy Batshuayi (5 buts en 7 matchs avec Fenerbahçe, en Turquie) auront la possibilité de se faire valoir en l’absence de Lukaku lors du premier tour de la compétition.

Le milieu offensif Leandro Trossard arrive également au Qatar sur les chapeaux de roue, ayant marqué 7 buts en 14 départs cette saison avec Brighton, en Premier League.

Ces joueurs pourront-ils aider la Belgique à se ressaisir et à aspirer au titre? La Coupe du monde des diables rouges débute le 23 novembre, contre le Canada.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.