Sports

Federer, Nadal et Murray l'emportent à Wimbledon

Rafael Nadal of Spain celebrates after defeating Thomaz Bellucci of Brazil in the singles first round match against at the All England Lawn Tennis Championships in Wimbledon, London, Tuesday June 30, 2015. (AP Photo/Kirsty Wigglesworth) Photo: Kirsty Wigglesworth/The Associated Press

LONDRES – Les trois têtes d’affiche du bas du tableau — Roger Federer, Andy Murray et Rafael Nadal — ont passé avec succès leur premier test au tournoi de Wimbledon.

Federer, qui tente de devenir le premier joueur masculin à gagner huit fois le titre à Wimbledon, a dominé le Bosnien Damir Dzumhur 6-1, 6-3, 6-3 en seulement 68 minutes.

Le Suisse s’est emparé du service de son adversaire à cinq reprises et il n’a jamais concédé une balle de bris.

«Je suis heureux car j’ai joué de façon agressive, a-t-il confié. Je dois dire que je suis toujours très heureux de gagner de cette façon.»

Federer, détenteur de 17 titres du Grand Chelem, dispute son 63e tournoi majeur consécutif.

«D’une certaine manière, la séquence se poursuit et je suis aussi très fier du fait que je n’ai jamais abandonné lors d’un match une fois commencé. Je chéris ces deux statistiques et j’espère les préserver pour le reste de ma carrière.»

Il sera opposé au deuxième tour à l’Américain Sam Querrey, tombeur du Néerlandais Igor Sijsling (7-5, 6-3, 6-4).

Nadal est encore loin de son meilleur niveau, mais il a fourni un effort suffisant pour l’emporter à son premier match.

Le double champion s’est qualifié pour la deuxième ronde en vertu d’une victoire de 6-4, 6-2, 6-4 aux dépens de Brésilien Thomaz Bellucci. Il a sauté en l’air et brandi le poing pour saluer sa victoire.

«Ici, à Wimbledon, la sensation est spéciale. Le fait de jouer sur le gazon aussi, a précisé Nadal. C’est donc toujours très émotif quand vous frappez quelques bons coups dans ce beau stade.»

Nadal, qui a perdu en quarts de finale des Internationaux de France, éprouve des difficultés cette année et il a concédé le bris deux fois. Mais il a encore paru très solide lors des longs échanges sur le court no 1, compliquant la tâche de Bellucci.

Le 10e joueur mondial a toutefois totalisé plus de fautes directes que de coups gagnants (23-21).

«En général, c’est une victoire très positive, a poursuivi l’Espagnol. Une victoire en trois sets.»

Murray, champion en 2013, s’est quelque peu compliqué la vie mais il a néanmoins eu raison du Kazakh Mikhail Kukushkin (6-4, 7-6, 6-4).

Le Britannique a concédé trois fois son service au deuxième set et s’est retrouvé proche de concéder la manche. Mais un sursaut d’énergie lui a permis de se sortir d’embarras.

Jo-Wilfried Tsonga, no 13, Roberto Bautista, no 20, Viktor Troicki, no 22, Ivo Karlovic, no 23, Andreas Seppi, no 25, et Fabio Fognini, no 30, figurent parmi les autres vainqueurs du jour.

L’Américain Jack Sock, 13e tête de série, a pour sa part été éliminé par l’Australien Sam Groth 6-3, 3-6, 6-3, 6-3.

Articles récents du même sujet