Sports

Les Orioles battent les Blue Jays, 4-3

BALTIMORE – Une balle passée au dossier de Josh Thole a permis aux Orioles de Baltimore de l’emporter 4-3 face aux Blue Jays de Toronto, mercredi.

Son erreur a permis à Caleb Joseph de venir marquer le point décisif, en 10e.

«J’ai tout simplement raté la balle, a dit Thole. Je dois attraper ce lancer.»

Joseph a cogné un double, puis il s’est rendu au troisième but sur un simple de Joey Rickard.

Un but sur balles à Manny Machado a rempli les buts, puis Thole a commis la bourde sur un tir de Joe Biagini (0-1).

Mychal Givens (1-0) a été le lanceur gagnant.

«Inscrire des points c’est inscrire des points, a fait savoir le gérant des Orioles, Buck Showalter. C’est toujours important d’obtenir différentes façons de le faire.»

Les Orioles ont inscrit trois points dès la première manche.

Rickard a obtenu un simple à l’avant-champ, puis il a marqué sur un double de Machado.

Après un but sur balles à Adam Jones, Chris Davis a claqué un long simple contre la clôture du champ droit et Machado a pu croiser le marbre. Un double jeu a ensuite fourni un autre point aux Orioles, amenant Jones à la plaque.

Les Jays ont grugé l’écart avec notamment deux coups sûrs d’un point d’Edwin Encarnacion, un simple et un double. Josh Donaldson a fait sa part avec une sixième longue balle cette saison.

Les Blue Jays avaient menacé dès la première manche, sans capitaliser.

«Nous avons raté plusieurs opportunités», a avoué le gérant des Blue Jays, John Gibbons.

Michael Saunders a frappé un simple et a cheminé jusqu’au troisième but sur le simple de Jose Bautista, après un retrait.

Bautista a pu avancer au deuxième but sur le jeu, profitant d’un relais mal avisé du voltigeur de gauche Rickard, qui voulait épingler Saunders.

La menace a toutefois pris fin en un clin d’oeil. Encarnacion a frappé une flèche à Ubaldo Jimenez, qui a relayé au troisième but pour retirer Saunders, qui avait pris ses distances du coussin.

R.A. Dickey a donné trois points et cinq coups sûrs en six manches. Il a retiré quatre frappeurs au bâton et a permis deux buts sur balles.

Jimenez a alloué deux points et cinq coups sûrs en cinq manches. Il a retiré six frappeurs sur des prises, mais il a aussi donné quatre buts sur balles.

«Je pense avoir trouvé les lancers dont j’avais besoin, a mentionné Jimenez. J’ai exécuté les bons tirs quand je devais le faire, quand il y avait un coureur sur les sentiers. J’ai trouvé une façon de revenir avec ma balle fronde pour des prises ou encore avec ma balle cassante.»

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *