Lachine & Dorval
16:31 22 juin 2016 | mise à jour le: 22 juin 2016 à 16:31 Temps de lecture: 3 minutes

Participation record aux Mardis cyclistes

Participation record aux Mardis cyclistes
Photo: Gracieuseté Elias Raposo

Le québécois Olivier Brisebois a réussi à tirer son épingle du jeu dans le peloton de 133 participants qui prenaient part à la troisième étape des Mardis cyclistes ce mardi. Ce nombre dépassait le record établi lors de la grande finale de la Coupe Pro-Élite l’an passé, qui s’était élevé à 129.

C’est au sprint final que le québécois a battu son coéquipier Rémi Pelletier-Roy pour finalement traverser le fil d’arriver avec 1:02:02, s’emparant du même coup du maillot jaune.

La présence de la formation professionnelle Cycling Academy, que tous anticipaient, ne s’est finalement pas avérée aussi dommageable que prévu puisqu’aucun de ses membres n’a terminé sur le podium.

« On a bien travaillé ensemble. Il n’était pas question de lever le pied, car on savait que les pros étaient costauds, a déclaré Olivier Brisebois. On savait que si on voulait aller jusqu’au bout, on devait travailler intelligemment et c’est ce qu’on a fait. »
Échappée
Un autre québécois, Pier-André Côté, est monté sur la dernière marche du podium, grâce à une impressionnante performance contre les trois autres coureurs qui ont formé le peloton de tête lors de l’échappée en milieu de course.

Le jeune cycliste de 19 ans était ravi de sa performance, même s’il est resté coincé au sprint entre Brisebois et Pelletier-Roy. « Je suis extrêmement content, car je combats une maladie depuis un mois, mais ma performance de ce soir prouve que je suis sur le chemin de la guérison », a-t-il concédé.

Simon-Pierre Gauthier est venu compléter le peloton de tête qui n’a pas été menacé du reste de la course.

« On a eu une belle occasion et on en a profité. On ne s’est pas laissé impressionner. Je lance mon chapeau à Pier-André pour sa performance, car ce n’était pas évident pour lui de lutter contre trois rivaux et il s’est distingué », a mentionné Rémi Pelletier-Roy.

Déceptions
Contrairement à ce que l’organisation croyait, le meilleur temps établi à cette épreuve est demeuré intouché car des vents violents ont rendu la tâche des cyclistes plus difficile. Pour sa part, le leader des dernières courses, Jean-François Laroche, a terminé au sixième rang.

Les membres Cycling Academy sont restés au moins 30 secondes derrière les cyclistes de tête.
« La course a été difficile, même si c’était une course de qualité où il n’y a pas eu de stratégie négative », a commenté Dan Craven, porte-couleurs de Cycling Academy et champion de la Namibie.

Autres résultats
Raphaele Lemieux, à la coupe féminine, a confirmé sa domination en terminant première devant Amélie Bruneau et Dominique Danco. Elle profite maintenant d’une avance de 72 points sur sa plus proche rivale.
Chez les cadets, Antoine Dalterio s’est hissé à la tête du classement en emportant la troisième étape du circuit lachinois et Emma Délisle a remporté une troisième victoire de suite.

Articles similaires