Techno
20:28 4 mars 2020 | mise à jour le: 5 mars 2020 à 01:49

Les réseaux sociaux tentent de contrer la désinformation sur le COVID-19

Les réseaux sociaux tentent de contrer la désinformation sur le COVID-19
Photo: Indranil Aditya/NurPhoto via Getty Images

Les grands réseaux sociaux de la planète tentent d’endiguer la désinformation qui se propage sur leurs plateformes, alors que la panique autour de l’épidémie de coronavirus (COVID-19) semble se répandre plus rapidement sur la toile que la maladie elle-même.

Facebook

Le réseau social de Mark Zuckerberg a mis à jour la déclaration de son entreprise concernant le coronavirus le 3 mars, en soulignant qu’elle proposera des espaces publicitaires gratuits à l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et d’autres instances luttant contre le virus. En parallèle, l’entreprise s’engage à effacer «les revendications fallacieuses et les théories conspirationnistes qui ont été pointées du doigt par les grandes organisations mondiales de la santé». En faisant une recherche avec le nom de la maladie sur la plateforme, les utilisateurs trouveront les informations les plus récentes concernant l’épidémie émanant d’autorités de santé locales ou internationales.

Instagram

Sur Instagram, les mots-clics qui sont souvent utilisés pour propager de la désinformation sur les virus seront bloqués ou restreints. Les contenus dans lesquels figurent de fausses informations sur la maladie et sa propagation seront effacés.

Comme sur Facebook, les utilisateurs qui entreprennent des recherches sur le COVID-19 seront redirigés vers «une fenêtre pédagogique avec des informations fiables». De plus, les organisations de santé pourront informer gratuitement les utilisateurs par le biais de campagnes dédiées.

Twitter et YouTube

Effectuer une recherche sur le virus sur Twitter redirigera les utilisateurs vers un site émanant d’autorités de santé fiables avec les dernières informations concernant l’épidémie. De même, sur YouTube, les premiers résultats de recherches seront par défaut des sites émanant de l’OMS.

Pinterest

Pinterest a radicalement limité les résultats de recherches générés lorsque les mots-clés contiennent le terme coronavirus ou COVID-19. Les seuls résultats qui apparaissent sont des tableaux émanant des grands organismes mondiaux de santé tels que l’OMS. Les seuls résultats affichés sont ceux qui conseillent aux utilisateurs de garder de bonnes habitudes d’hygiène pour se prémunir de la maladie.

En plus de ces initiatives, certaines entreprises comme Twitter encouragent leurs employés à ne pas se rendre au bureau pour réduire les risques de propagation du virus. Bien que les réseaux sociaux tentent de faire barrière contre les fausses informations qui circulent par leur biais, ils encouragent aussi les membres de leurs plateformes à prendre la menace au sérieux et à adopter les dispositions nécessaires pour se prémunir contre l’infection.

Articles similaires