Techno
20:00 20 mai 2020 | mise à jour le: 8 juillet 2020 à 09:58 temps de lecture: 3 minutes

Messenger veut nous protéger des imposteurs, arnaques et fraudes

Facebook annonce l’ajout progressif d’une nouvelle fonction de sécurité sur son application de messagerie Messenger. La fonction a pour but de reconnaître les comptes imposteurs et les risques d’arnaques et fraudes si on interagit avec quelqu’un qui ne fait pas partie de nos contacts.

L’hameçonnage est à la mode pour nous soutirer des informations personnelles et Messenger n’est pas à l’abri de cette pratique malicieuse.

Il n’est pas rare d’entendre des histoires de personnes qui ont été contactées sur Messenger, qui se sont fait partager un fichier dangereux et que cela a compromis la sécurité de leur appareil après avoir cliqué dessus.

Dans le but de prévenir ce genre de pratique, Facebook intègre de nouvelles fonctions de sécurité sur Messenger dont la mention d’un compte potentiellement d’imposteur.

Messenger avertissement compte inconnu

Messenger permet de reconnaître si la personne qui nous écrit utilise un compte imposteur au nom d’un de nos contacts. Crédit: Facebook.

De nouvelles fonctions de sécurité pour protéger les enfants et les adultes

Déployées progressivement depuis mars sur les appareils Android, ces nouvelles mesures de sécurité de Messenger seront également prochainement déployées sur iOS d’Apple.

Qu’est-ce que Messenger ajoute comme fonctions pour prévenir de la fraude?

  • Une mention est ajoutée au haut de l’écran lorsqu’une personne qui ne fait pas partie de nos contacts nous écrit.
  • On nous avertit du potentiel d’arnaque et de fraude qu’il peut y avoir en communiquant avec un inconnu.
  • Nous pouvons rapidement bloquer la personne inconnue.
  • Les enfants seront notifiés si un adulte tente d’entrer en contact avec eux.
  • À l’aide de l’intelligence artificielle, les adultes ayant eu des conversations inappropriées avec des enfants verront leur compte désactiver.
  • Un avertissement si une personne nous contacte avec le même nom qu’un de nos amis.

Messenger détection compte imposteur

Voici un exemple d’avertissement sur Messenger dans le cas où il peut s’agir d’un compte imposteur. Crédit: Facebook.

 

Cette dernière fonction est particulièrement pratique, alors que par exemple quelqu’un qui se crée un faux compte Facebook à notre nom et tente de communiquer avec nos amis, bien nos amis vont pouvoir savoir qu’il ne s’agit probablement pas de nous, mais bien d’un imposteur.

Ces nouvelles fonctions arrivent donc à point nommé, alors que les tentatives de fraudes inondent malheureusement de plus en plus les médias sociaux.

Facebook lance Messenger Rooms pour faire concurrence à Zoom

Articles similaires