Techno
20:00 13 mai 2020 | mise à jour le: 8 juillet 2020 à 10:00 temps de lecture: 5 minutes

Facebook lance Messenger Rooms pour faire concurrence à Zoom

Alors que l’heure est à la vidéoconférence, Facebook a annoncé son nouveau projet appelé Messenger Rooms, des salles de discussion facile à utiliser qui peuvent accueillir jusqu’à 50 personnes à la fois.

Puisque la distanciation sociale est devenue la norme et qu’il nous est toujours impossible de nous réunir en personne, plusieurs applications de vidéoconférence ont connu une explosion de leur nombre d’utilisateurs.

Zoom et Houseparty font partie des options les plus populaires, même si elles connaissent respectivement quelques petits problèmes au niveau de la confidentialité.

Facebook a donc sauté sur l’occasion pour lancer sa propre version du service qu’il a appelé Messenger Rooms, ou Salles de discussion Messenger en français, qui permet de se réunir de manière sécuritaire et surtout très facile.

messenger rooms vidéoconference

Messenger Rooms permet de converser avec un maximum de 50 personnes à la fois.

Un service offert à tout le monde

Ces salles de discussion peuvent être notamment créées ou rejointes depuis Messenger ou en passant par le fil d’actualité de l’application Facebook, mais également de plusieurs autres façons incluant :

  • Les groupes privés
  • Les pages d’événement
  • Instagram et Whatsapp
  • N’importe quel mobile via le partage d’un lien vidéo.

Même si une grande majorité d’entre nous avons un compte Facebook, ça implique que n’importe qui peut se joindre à notre discussion même s’il n’est pas inscrit au réseau social ou qu’il ne possède pas l’application Messenger.

sécurité messenger rooms

Facebook propose plusieurs options de sécurité au sein de Messenger Rooms.

Mieux que les autres offres?

Visiblement, Facebook tente de faire concurrence aux applications de vidéoconférence déjà connues et utilisées sur le marché, notamment Zoom et Houseparty, tout en nous proposant une offre plus alléchante.

Alors que Zoom a connu des problèmes comme le Zoom bombing ces derniers temps, Messenger Rooms permet d’éviter ce genre de phénomène et donne la possibilité de verrouiller nos salles de discussion, de retirer des participants et de signaler tout comportement illicite au besoin.

Quant à Houseparty, outre son inquiétante collecte de données personnelles, l’offre est assez limitée puisqu’elle n’autorise que de faire des appels à 8 personnes. Facebook en a profité pour présenter quelque chose de plus alléchant, et de pousser cette limite à 50, sans restriction dans le temps.

Pour le moment, Messenger Rooms est encore en cours de déploiement au Canada, c’est donc possible que certaines personnes n’y aient pas encore accès.

/datascontent/comment-faire-messenger-rooms-facebook.jpg

Voici comment procéder pour créer un salon à partir de Facebook.

Comment créer un salon de discussion via Facebook mobile ou sur ordinateur

Voici les étapes pour créer un salon de discussion via Facebook, que ce soit l’application mobile ou le site web. C’est en passant par Facebook que l’on peut gérer plus en détail les paramètres de confidentialité.

  1. Ouvrir le site web ou l’application mobile Facebook.
  2. Cliquer sur l’icône qui indique Créer.
  3. Appuyer sur Activité du salon pour lui ajouter un descriptif.
  4. Sélectionner Qui a reçu une invitation pour gérer la confidentialité.
  5. Cliquer sur Heure de début pour définir le début de l’activité.
  6. Finaliser en cliquant sur Créer le salon.
  7. Sélectionner Rejoindre le salon.

comment faire messenger rooms messenger

Voici comment procéder pour créer un salon à partir de l’application Messenger.

Comment créer un salon de discussion via Facebook via l’application Messenger

C’est aussi possible de créer un salon de discussion directement à partir de l’application mobile Messenger, mais les paramètres de confidentialité sont moins détaillés qu’en passant par Facebook.

  1. Ouvrir l’application mobile Messenger.
  2. Cliquer sur l’icône Contacts.
  3. Sélectionner Créer un salon.

Une nouvelle fenêtre d’appel va s’ouvrir où il est possible de modifier les paramètres concernant qui peut participer, ainsi qu’un bouton qui crée le lien de partage que l’on doit donner à nos proches.

Pour interrompre complètement un salon, peu importe s’il a été créé à partir de Facebook ou de Messenger, c’est bien important de choisir de le fermer.

Si on choisit simplement de le quitter, c’est tout de même possible de recevoir des appels quand une nouvelle personne s’y connecte. 

Messenger améliore son app de bureau pour faciliter les appels vidéo

Covid-19: Facebook lance des nouveaux émojis spéciaux pour le confinement

Articles similaires