Techno
21:00 29 mars 2021 | mise à jour le: 30 mars 2021 à 14:28 temps de lecture: 6 minutes

Monitorez votre sommeil avec l’assistant vocal Google Nest Hub 2e génération

Google lance la 2e génération de son assistant vocal avec écran: le Nest Hub. En plus d’améliorer la qualité sonore de son haut-parleur de 50%, ce Nest Hub a comme grande nouveauté de pouvoir suivre et monitorer notre sommeil. Une fonction qui sème des doutes dans la chambre à coucher.

Deux ans après la sortie de son premier assistant vocal avec écran, Google a peaufiné son Nest Hub et lui a donné une orientation pour le moins douteuse.

Pourquoi douteuse? Parce que la principale nouveauté de ce nouveau modèle est de pouvoir monitorer notre sommeil.

On ferait un sondage, et je serais loin d’être surpris d’apprendre que la chambre à coucher est la dernière place où les gens veulent avoir un assistant vocal.

Notre rédacteur en chef s’est prêté au jeu et en a fait l’essai dans sa chambre à coucher au grand désarroi de sa copine qui n’était pas friande de l’idée.

Google Nest Hub 2e génération sommeil

Google veut s’inviter dans notre chambre à coucher avec Nest Hub 2e génération.

Les caractéristiques du Nest Hub 2e génération

Ainsi Google a décidé de miser sur la chambre à coucher pour son 2e Nest Hub. Un choix qui ne nous semble pas logique, alors que le Nest Hub, ou tout autre assistant avec écran, nous semble plus destiné à la cuisine.

C’est dans cette pièce que l’on risque bien plus de vouloir l’utiliser que ce soit pour consulter une recette de cuisine, regarder une vidéo ou écouter de la musique pendant qu’on fait la vaisselle.

Car oui, l’appareil nous permet de consulter une page web, une vidéo YouTube ou écouter du contenu sur Netflix, Disney+ ou des applications musicales comme Spotify.

À ce sujet, Google a amélioré la qualité sonore du haut-parleur. Plus précisément au niveau des graves et de la basse qui est 50% plus puissante. Le son est effectivement meilleur, mais nous ne sommes pas au niveau du Nest Audio.

Google Nest Hub 2e génération écran

L’écran de l’assistant Nest Hub 2e génération apporte une belle polyvalence.

Évidemment, le Nest Hub nous permet aussi de contrôler nos appareils domotiques, lancer des routines et répondre à nos différentes requêtes. Que ce soit pour savoir la météo, le trafic, notre agenda de la journée, Google nous répond au doigt et à l’œil.

Enfin, il peut servir de cadres numériques pour y afficher nos photos qui sont enregistrées dans Google Photos.

« Google, monitore mon sommeil pour me dire si j’ai bien dormi »

Entrons maintenant dans le vif du sujet et de la principale nouveauté du Nest Hub 2e génération: le suivi du sommeil.

Google a voulu faire de ce nouveau Nest Hub un cadran intelligent pour nous aider à mieux dormir.

Google Nest Hub 2e génération alarme sommeil

Le Nest Hub 2e génération veut nous aider à mieux dormir avec ces nombreuses fonctionnalités pour le sommeil.

Premièrement, avant de s’endormir, on peut faire jouer des sons qui nous apaiseront et nous amèneront dans les bras de Morphée.

Au réveil, le Nest hub va graduellement ajuster la luminosité et le son de l’alarme pour nous réveiller tout doucement.

Entre les deux, c’est là que l’appareil fait le gros de son travail, alors que ce dernier monitore notre sommeil.

Comment fait-il? Essentiellement, Google utilise la technologie Motion Sense grâce à son radar Soli qu’on retrouve notamment dans les thermostats Nest.

Ce radar à faible énergie est en mesure de percevoir notre respiration, nos mouvements, la température et les sons ambiants pour ensuite dresser un diagnostic de notre nuit de sommeil.

À travers l’écran du Nest Hub ou de l’application Google Fit, on est en mesure de voir toutes nos statistiques de sommeil. À quelle heure on s’est endormi? Notre sommeil a-t-il été perturbé? A-t-on ronflé? Quelle a été notre fréquence respiratoire?

Toutes ces données permettent d’établir un score d’efficacité pour évaluer la qualité de notre sommeil.

Ces informations sont cependant moins précises que si l’on porte une montre intelligente qui permet de suivre notre sommeil. Par contre, c’est bien plus confortable justement que de dormir avec une montre…

Qu’arrive-t-il si l’on est deux dans le lit? Le Nets Hub se concentre sur la personne la proche et écarte les données de la 2e personne. C’est donc dire qu’un couple qui veut monitorer chacun son sommeil devra chacun un Nest Hub sur sa table de chevet.

Google Nest Hub 2e génération données sommeil Google Fit

À travers l’application Google Fit, on peut retrouver toutes les informations sur notre sommeil.

Des interrogations sur les données personnelles

Force est d’admettre qu’avoir un tel appareil dans la chambre à coucher génère des questions sur le respect de la vie privée. Ce n’est pas tout le monde qui sera confortable avec cela et Google ne se fait pas très rassurant non plus.

On peut évidemment éteindre le micro à l’arrière de l’appareil pour avoir de l’intimité, mais encore faut-il penser l’éteindre avant un élan pasionné d’amour!

Quant aux données de sommeil, les responsables de chez Google n’ont pas été des plus rassurants lorsque questionnés sur le sujet.

Si ceux-ci nous ont assuré que les données ne servaient pas pour du ciblage publicitaire, ils ont néanmoins admis que les données étaient enregistrées sur leurs serveurs. Qu’en font-ils après mis à part nous les transmettre via l’appareil et l’application Google Fit?

Mystère et boule de gomme… Ces derniers n’ont pas voulu approfondir le sujet en répondant une réponse évasive du genre: « C’est un aspect légal un peu complexe dont il faudrait qu’on vous revienne. ».

Rassurant vous dites?

Le Nest hub 2e génération, un bon achat?

À 129,99$, l’assistant vocal Nest Hub 2e génération de Google est-il un bon achat? La réponse dépend de l’utilisation que l’on veut en faire.

Si c’est pour l’utiliser dans la chambre à coucher et monitorer notre sommeil, c’est vraiment subjectif. On doit être confortable à l’idée d’avoir non seulement un micro dans la chambre, mais aussi un appareil qui enregistre une bonne quantité d’informations qui sont ensuite stockées chez Google.

Si c’est pour le mettre dans une autre pièce comme dans la cuisine, là c’est une autre paire de manches. L’appareil devient alors vraiment pratique.

Il faut essentiellement le comparer au Nest Audio, alors que pour le même prix, on obtient plus de polyvalence. Grâce à son écran, on peut visualiser des informations, regarder des vidéos et contrôler de façon tactile nos appareils domotiques. Le seul compromis est d’avoir une qualité sonore inférieure au Nest Audio.

Bref, tout est une question de confort et de savoir où et comment on souhaite l’utiliser.

En savoir plus sur l’assistant Nest hub 2e génération

Articles similaires